CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 265
Nombre de décès depuis mars 2020 173 +3

Situation vaccinale

Première dose 99 248
Seconde dose 74 961

% de la population

4,78%
3,61%

Situation globale

802 +227 74 961 26 638 +259
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Ali Bongo fixe à 15, le nombre de sénateurs gabonais qu’il nommera par décret

Ali Bongo fixe à 15, le nombre de sénateurs gabonais qu’il nommera par décret
Ali Bongo fixe à 15, le nombre de sénateurs gabonais qu’il nommera par décret © 2021 D.R./Info241

Moov Africa

Alors qu’Ali Bongo avait décidé de drastiquement réduire le nombre de sénateurs à 52 en 2018, la tentation de revenir sur cette décision aura été trop grande pour l’exécutif. C’est désormais chose faite avec le projet d’ordonnance présenté en conseil des ministres ce 22 janvier. Ainsi, outre les 52 sénateurs qui seront élus les 30 janvier et 6 février, Ali Bongo nommera à l’issue de ce scrutin 15 sénateurs par décret présidentiel.

Selon le projet d’ordonnance qui abrogera la loi organique n° 8/96 du 15 avril 1996 relative à l’élection des sénateurs en république gabonaise, le nombre de sénateurs élus est de 52 et celui des sénateurs nommés par le président de la République de 15. Soit un total de 67 sénateurs « rééligibles et reconductibles, avec un mandat d’une durée de six (6) ans », indique le communiqué ayant sanctionné les travaux de ce conseil des ministres tenu par visioconférence.

Les 15 sénateurs présidentiels seront choisis « parmi les personnalités ayant honoré le service de l’Etat, âgées de quarante (40) ans révolus, jouissant de leurs droits civils et politiques et n’étant frappées d’aucun cas d’incapacité par la loi ». Une ordonnance qui devrait rapidement être signée par Ali Bongo sans passer par la voie parlementaire, les deux chambres ne reprenant du service qu’en mars prochain.

Avec ces 15 sénateurs qui composeront plus de 22% de la prochaine législature de mars prochain, Ali Bongo et son Parti démocratique gabonais s’assure d’avoir une majorité plus que confortable dans chacune des législatures du Sénat grâce à une reforme institutionnelle de décembre dernier. Car, difficile de croire que ces 15 sénateurs nommés par décret finissent militent ensuite dans des groupes parlementaires d’opposition.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève