Libreville, le
jeudi 5 août 2021

CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 26 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 163 +0

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

64 -4 40 925 25 370 +26
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Intempéries

Le Gabon privé de son unique voie routière et commerciale

Le Gabon privé de son unique voie routière et commerciale
Le Gabon privé de son unique voie routière et commerciale © 2017 D.R./Info241

Grosse galère pour les usagers de la route au Gabon. L’unique route nationale reliant la capitale à l’intérieur du pays est désormais coupée en deux. En cause, une buse située à la hauteur de Nkoltang, une bourgade située à une trentaine de kilomètres de Libreville, aurait cédé sous la pression emportant avec un pont. Un grave incident qui a occasionné de gros désagréments pour les usagers et le trafic routier et commercial.

Moov Africa

Depuis ce samedi aux aurores, la route nationale 1 est sérieusement devenue impraticable, plongeant les usagers dans un profond désarroi. La route aurait cédée sous le poids de la pluie diluvienne qui s’est abattue dans le secteur dans la nuit de vendredi à samedi. Depuis ce samedi matin, aucun véhicule ne pouvait se risquer à traverser la zone sinistrée.

Une vue des dégats

Informé du sinistre qui pourrait gravement impacter la livraison des denrées alimentaires dans la capitale, plusieurs responsables politiques et gouvernementaux se sont rendus sur les lieux pour tenter d’apprécier la situation qui perturbe le trafic routier vers Libreville et les villes de l’intérieur du pays.

Le directeur de cabinet d’Ali Bongo sur la zone sinistrée

Il faut rappeler que le Gabon ne compte qu’une route nationale pour assurer le transport routier des marchandises et des personnes. La voie dégradée par les eaux à Nkoltang a sévèrement endommagé la voie dont les travaux de réhabilitation ont été stoppés faute de moyens financiers par les autorités gabonaises.

Les solutions de fortune des autorités pour rétablir la circulation

Cet incident questionne également sur la qualité des infrastructures routières qui datent pour la plupart des indépendances. L’Etat qui multiplie les emprunts, semble avoir oublier l’importance de l’entretien et de la réhabilitation de cette unique voie qui relie Libreville au reste du pays.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article