Terrorisme

Somalie : Un double attentat-suicide fait 100 morts et 300 blessés

Somalie : Un double attentat-suicide fait 100 morts et 300 blessés
Somalie : Un double attentat-suicide fait 100 morts et 300 blessés © 2022 D.R./Info241

Le président somalien, Hassan Sheikh Mohamud a annoncé, ce dimanche, que 100 personnes avaient été tuées et environ 300 autres blessées, à la suite d’un double attentat-suicide qui a visé le siège du ministère de l’Éducation dans le centre de la capitale, Mogadiscio. Les autorités sécuritaires ont imputé la responsabilité de l’attentat à la voiture piégée au mouvement Al-Shabab.

Info241 sur Whatsapp

Ce type d’attentat - qui n’a pas été immédiatement revendiqué - est généralement attribué par les autorités somaliennes au mouvement Al-Shabab. Sheikh Mohamud a déclaré, lors de l’inspection du site de l’attentat, que l’attaque était horrible et visait l’intersection Zobe alors qu’elle était bondée de civils et de voitures, faisant 100 morts et environ 300 blessés, signalant que les nombres des morts et des blessés continuaient tous les deux à augmenter.

Le président a estimé que cette attaque, malgré sa brutalité, reflète à quel point la présence de terroristes (Al-Shabab) dans le pays est proche de sa fin, promettant que de tels attentats sanglants ne se répéteraient plus. « Le double attentat-suicide nous rappelle l’attentat sanglant qui a visé ce carrefour il y a 5 ans, faisant environ 500 morts et environ un millier de blessés », a-t-il poursuivi.

Le chef de l’État a appelé les pays amis, les alliés et les expatriés somaliens à envoyer des cadres médicaux en Somalie pour soigner les blessés dans l’attaque. Il a expliqué que les cadres médicaux somaliens ne peuvent pas recevoir ce nombre de blessés et que le gouvernement ne peut pas les transférer à l’étranger, ce qui nécessite de trouver des cadres médicaux étrangers pour aider les hôpitaux somaliens. Les procédures de transport des blessés à l’étranger nécessitent une coordination et beaucoup de temps, ce qui peut entraîner la mort de certains patients grièvement blessés, selon le Président.

Il a également promis de vaincre les terroristes, « pour les crimes commis contre le peuple somalien », soulignant que le gouvernement poursuivra ses opérations militaires, en coopération avec la « révolution populaire » (milices tribales) contre les terroristes dans toutes les régions somaliennes, jusqu’à ce qu’ils soient vaincus dans les zones où ils sont actifs dans le sud et le centre du pays.

Depuis quelque temps, les forces gouvernementales mènent une opération militaire de grande envergure contre les combattants du mouvement Al-Shabab, et annoncent presque quotidiennement l’élimination de certains d’entre deux, en plus de la reprise du contrôle de certaines zones.

Selon Cheikh Mahmoud, les terroristes, après avoir perdu leurs champs de bataille, se vengent maintenant des innocents, des étudiants et des femmes sans exception, soulignant que le gouvernement est déterminé à éradiquer les foyers terroristes de toutes les régions. Ainsi, le Président a appelé le peuple somalien à poursuivre la révolution armée contre les terroristes, notant que « les actions de ce groupe terroriste n’ont rien à voir avec la religion ».

Depuis des années, la Somalie mène une guerre contre le mouvement Al-Shabab, fondé au début de 2004. Il s’agit d’un mouvement armé, idéologiquement affilié à Al-Qaïda, et il a adopté de nombreuses opérations terroristes qui ont fait des centaines de morts.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article