CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Manœuvres politiques

Sans surprise, Moïse Bibalou Koumba devient président du CGE !

Sans surprise, Moïse Bibalou Koumba devient président du CGE !
Moïse Bibalou Koumba, ce magistrat assistant à la Cour constitutionnelle est devenu hier, président du CGE © 2018 D.R./Info241

Comme Info241 vous l’annonçait déjà depuis plusieurs jours, Moïse Bibalou Koumba (57 ans) est donc le candidat choisi par la commission spéciale pour diriger le Centre gabonais des élections (CGE) pour les deux années qui viennent. Candidat de la majorité au pouvoir, Moïse Bibalou Koumba jusque-là assistant à la Cour constitutionnelle, a été élu hier par le collège spécial paritaire du CGE pourtant composé de 5 membres de la majorité et autant de l’opposition.

Moov Africa

Lire aussi >>> Moïse Bibalou Koumba, probable président du Centre gabonais des élections ?

C’est désormais officiel ! Comme nous vous l’annoncions déjà depuis plusieurs jours, Moïse Bibalou Koumba a été sacré jeudi président du CGE. Une victoire sans surprise qui démontre l’ampleur des manigances politiques orchestrées par le régime d’Ali Bongo pour s’assurer d’avoir un homme malléable et acquis à sa cause à la tête du CGE, la nouvelle institution chargée des élections au Gabon. En ligne de mire les prochaines législatives repoussées depuis décembre 2016.

Selon les résultats du vote, Moïse Bibalou Koumba été élu avec 80% des voix contre 20% pour Arlette Ntsame Zeng. Ce qui sous-entend que 3 membres de l’opposition auraient voté également pour lui en plus de ceux des 5 membres de la majorité de ce collège spécial paritaire. C’est désormais à ce tout premier président du CGE qu’incombera la charge d’organiser les élections politiques au Gabon. Sa première mission consistera à communiquer la date exacte des élections législatives qu’auraient dû organiser le pays avant le 28 avril 2018.

Lire aussi >>> Ali Bongo envoie ses chevaux de Troie au Centre gabonais des élections

Élu au terme d’une élection jouée d’avance, Moïse Bibalou Koumba hérite d’un mandat de deux ans renouvelable une fois. Suffisant donc pour faire les beaux jours de la majorité qui vise, une nouvelle fois, donner une majorité confortable à Ali Bongo à l’Assemblée nationale. Il semblerait que ce plan rondement bien mené par Ali Bongo et les transfuges de l’opposition modérée soit sur de bons rails.

Voici dans le détail le résultat du vote du collège spécial  :

  • Pierre Simeon Athomo Ndong (0 voix soit 0%)
  • Moïse Bibalou Koumba (8 voix soit 80%)
  • Alain-Christian Iyangui (0 voix soit 0%)
  • Wenceslas Mamboundou (0 voix soit 0%)
  • Jean Minko (0 voix soit 0%)
  • Jean-Pierre Mintsa (0 voix soit 0%)
  • Jean-Bernard Moussavou Moussavou (0 voix soit 0%)
  • Auguste Moussirou Mouyama (0 voix soit 0%)
  • Jean-Marie Ntoutoume Mengouélé (0 voix soit 0%)
  • Arlette Ntsame Zeng (2 voix soit 20%)

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article