CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Ona Ondo III

Moukagni Iwangou refuse d’entrer au gouvernement d’Ali Bongo

Moukagni Iwangou refuse d’entrer au gouvernement d’Ali Bongo
Moukagni Iwangou lors de sa conférence de presse ce samedi à Libreville © 2015 D.R./Info241

Le nouveau gouvernement Gabonais a été annoncé hier par son Premier ministre Daniel Ona Ondo. Coup de théâtre, dans cette liste figurait l’un des plus virulents et des plus acerbes au régime d’Ali Bongo : Jean De Dieu Moukagni Iwangou par ailleurs président du Front de l’opposition pour l’alternance qui réclame à cor et à cris le départ de l’actuel président Gabonais.

Moov Africa

C’est donc tout naturellement que le promu « malgré lui », a tenu ce samedi midi en conférence de presse à décliner cette promotion « soudaine » dont personne dans l’opposition n’a pu comprendre l’opportunisme et la cohérence. Depuis l’annonce de cette nouvelle, les réseaux sociaux se sont à nouveau mis en branle et les appels ont fussé pour marquer cette incompréhension.

Comme Jean Robert Endamane avant lui promu délégué à l’Urbanisme et au Logement, Moukagni Iwangou a affirmé avoir été promu sans son accord et à opposer un quadruple non à ce gouvernement dit d’ouverture qui à l’évidence a ouvert ses portes à plusieurs personnalités frondeuses de l’action du président Ali Bongo au sein même de son parti et dans la majorité au pouvoir.

Voir aussi >>>Le gouvernement Ona Ondo III, une équipe remaniée désormais à 39 têtes

Le Gabon n’a donc toujours pas de ministre d’Etat à l’agriculture, chargé du programme phare Graine commenté par le pouvoir comme une ouverture à l’opposition et à la société civile. Le Front de l’opposition ne fera donc pas son entrée au gouvernement Ona Ondo III qui lui est au fond, une équipe ressoudée et élargie pour garantir la victoire d’Ali Bongo à la prochaine présidentielle de 2016. Un coup dur pour Ali Bongo et pour cette nouvelle équipe qui a déjà eu à faire faire à deux faux départs de ses membres.

Voici un florilège de réactions suite à l’annonce de l’entrée de Jean De Dieu Moukagni au gouvernement d’Ali Bongo :

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article