CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Sagesse

L’Assemblée nationale invite le gouvernement Gabonais à ramener la sérénité dans l’Education

L’Assemblée nationale invite le gouvernement Gabonais à ramener la sérénité dans l’Education
L’Assemblée nationale invite le gouvernement Gabonais à ramener la sérénité dans l’Education © 2015 D.R./Info241

Le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba-Ndama a exhorté le gouvernement, hier à Libreville, à régulariser les derniers cas d’enseignants mis sur bons de caisse afin de ramener la sérénité à l’Education nationale.

Moov Africa

Le président Nzouba-Ndama qui s’exprimait, au cours de la cérémonie de clôture de la première session parlementaire de l’année 2015, au nom de ses collègues députés, a insisté sur l’intérêt pour tous d’aboutir à la sérénité et à l’apaisement.

Lire aussi >>> Des enseignants privés de salaire en grogne contre leur ministère de tutelle

"L’Assemblée nationale exhorte de même le gouvernement à régulariser les derniers cas objectivement contestés de suspension ou de mise sur bons de caisse les salaires des enseignants aux fins d’une sérénité totale", a-t-il déclaré, soulignant qu’à l’approche des examens et concours de fin d’année, la représentation nationale ne peut qu’encourager l’élan positif vers l’apaisement perceptible depuis quelques semaines dans le monde de l’Education.

M. Guy Nzouba- Ndama a ainsi salué les efforts du gouvernement dans ce secteur, en dépit des mouvements de grève observés qui ont eu pour conséquence, la perturbation de l’année scolaire.

Les mêmes encouragements ont été adressés à l’équipe gouvernementale pour des efforts consentis dans l’amélioration des conditions sociales des fonctionnaires, en particulier des enseignants, confirmée par les résolutions du conseil des ministres, en sa séance du 23 juin dernier, ayant trait au nouveau système des rémunérations qui se traduira dans les tout prochains jours par le rétablissement de la prééminence de la solde de base sur les éléments accessoires et l’augmentation des salaires, notamment ceux les plus bas de la Fonction publique.

S’agissant des perspectives au niveau économique, Guy Nzouba-Ndama a reconnu le caractère "promoteur" des efforts du gouvernement dans la diversification de l’économie gabonaise, laquelle devient à la fois "une urgence et un impératif" pour sortir le pays d’une forte dépendance budgétaire. Dans cette optique, il a cité en référence, la construction du complexe métallurgique de Moanda, inauguré le 12 juin dernier.

Le président de l’Assemblée nationale s’est, par la suite, réjouit de la matérialisation de la considération du gouvernement envers son Institution, conformément à la promesse faite, le 05 mai 2015, par le Premier ministre Daniel Ona Ondo, au cours d’une séance plénière.

Guy Nzouba-Ndama a par ailleurs rappelé les différents deuils qui ont éprouvé la classe politique à savoir, les décès de l’ancien président du Sénat, Rose Francine Rogombé, de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Augustin Boumah et de l’ancien ministre de l’Intérieur et Secrétaire exécutif de l’Union nationale, André Mba Obame.

Tirant les leçons de leurs parcours politiques et ayant une pensée « républicaine » pour ces trois anciens commis de l’Etat, l’honorable Nzouba-Ndama a suggéré que le Gabon puisse gagner à célébrer davantage ses icônes, en vue de construire une véritable mémoire républicaine, de reconnaître un socle commun au pacte social et d’emmener les uns et les autres sur les valeurs qui ont permis à son pays de préserver l’unité nationale contre le spectre du conflit intérieur.

La clôture, mardi, de la première session de l’Assemblée nationale, marque le début de l’intersession parlementaire. Les députés regagneront l’hémicycle en septembre prochain, dans le cadre de la deuxième session qui, selon le programme établi, sera essentiellement consacrée à l’examen et à l’adoption du projet de loi de finances exercice 2016.

Avec AGP

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article