Clicky


Retour en grâce

Gouvernement Bilie-By-Nzé I : Le grand retour de René Ndemezo’o Obiang 11 ans après !

Gouvernement Bilie-By-Nzé I : Le grand retour de René Ndemezo’o Obiang 11 ans après !
Gouvernement Bilie-By-Nzé I : Le grand retour de René Ndemezo’o Obiang 11 ans après ! © 2023 D.R./Info241

Le nouveau gouvernement gabonais confié à Alain-Claude Bilie-By-Nzé est connu depuis ce lundi soir. Une équipe qui enregistre le grand retour en fanfare de René Ndemezo’o Obiang, ancien ministre des Sports de l’ère Omar Bongo, qui hérite du statut de ministre d’Etat d’un ministère taillé sur mesure : celui de la Consommation et de la Lutte contre la vie chère. Une nouvelle mission pour celui qui avait quitté le PDG d’Ali Bongo avant de finalement y revenir avec armes et bagages.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Remaniement : Au pas de course, le Gabon a déjà son gouvernement Bilie-By-Nzé I

Ali Bongo a enfin donné un meilleur poste à sa mesure à René Ndemezo’o Obiang. L’ancien opposant avait quitté le parti au pouvoir en 2016, avant de revenir moins d’un an plus tard dans les bonnes grâces d’Ali Bongo en fusionnant son parti, Démocratie Nouvelle, avec le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968). Un ralliement qui lui avait déjà valu d’occuper le poste de président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) depuis 2017.

René Ndemezo’o Obiang ici avec Jean Ping avant son retour vers Ali Bongo

Une fonction qui ne semblait pas être à la mesure de l’ancien opposant qui a littéralement trahi ce camp pour rejoindre Ali Bongo. René Ndemezo’o Obiang lorgnait en effet depuis 2017 le poste de vice-président de la République qu’Ali Bongo avait préféré attribuer à Pierre-Claver Maganga Moussavou. Deux des opposants compatibles qui avaient accepté à la surprise générale, sa main tendue au lendemain de la présidentielle controversée d’août 2016 et du Dialogue politique d’Angondjé de février-mars 2017.

Lire aussi >>> Dialogue d’Angondjé : Ndemezo’Obiang avoue l’existence de réunions secrètes avec Ali Bongo

Depuis mai 2019, date de l’éviction de Pierre-Claver Maganga Moussavou de la vice-présidence, le fils de Bitam cachait mal son impatience de devenir le prochain grand adjoint d’Ali Bongo à la tête du Gabon. Un poste cependant resté vacant jusqu’à hier car confié à l’ex Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda. En lot de consolation dans ce jeu de chaises musicales, Ali Bongo a offert à ce roublard de la politique gabonaise un nouveau rôle dans le gouvernement d’Alain-Claude Bilie-By-Nzé. Un retour au gouvernement pour René Ndemezo’o Obiang après 11 ans de disgrâce.

Le retour d’un fils d’Omar Bongo chez Ali Bongo

Avec ce portefeuille ministériel sans grande importance, l’homme politique de 75 ans prouve que même après un aller-retour dans l’opposition, il reste implacable pour l’échiquier politique gabonais. Gérer la Consommation et la lutte contre la vie chère est désormais son nouveau champ de bataille dans un gouvernement qui a peu réussi dernièrement à faire appliquer la nouvelle mercuriale contre la vie chère. René Ndemezo’o Obiang étant peut-être cet oiseau rare qui réussira là où depuis 2009, Ali Bongo a bien que trop échoué à garnir le panier de la ménagère.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article