CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32-45
Nombre de décès depuis mars 2020 158+1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Deniers publics

Fêtes tournantes : Jeannot Kalima libéré sous-caution

Fêtes tournantes : Jeannot Kalima libéré sous-caution
Fêtes tournantes : Jeannot Kalima libéré sous-caution © 2014 D.R./Info241

Le membre du comité permanent du Parti démocratique gabonais (PDG), au pouvoir, Jeannot Kalima, incarcéré il y a deux semaines pour malversations financière, a recouvré la liberté jeudi, a-t-on appris de source sûre.

Moov Africa

L’ancien directeur de cabinet de l’ex-ministre des Travaux publics, Firmin Idriss Ngari, a été libéré sous caution et après avoir remboursé une somme de 65 millions de F CFA qu’il aurait détournée dans le cadre des fêtes tournantes.

Il lui était reproché d’avoir mis le grappin sur la bagatelle somme de 595 millions de Francs CFA des, a rappelé la source, précisant que le prévenu à payé une caution d’un million de Francs CFA pour être libre de ses mouvements.

Mais il se susurre dans certains salons feutrés de la capitale que le mentor politique du mis en cause, Firmin Idriss Ngari, était monté sur ses ergots après l’arrestation de son proche, menaçant de faire parler de lui si le prévenu n’était pas libéré dans un délai d’une semaine.

A en croire l’entourage de l’ancien ministre, ce dernier s’est même monté hargneux à l’égard de son beau-fils, Ali Akbar Onanga, qui lui aurait rendu visite pour tenter de lui expliquer les tenants et aboutissants des poursuites engagées contre les auteurs de détournements des fonds des fêtes tournantes.

Originaire de Ngouoni, Jeannot Kalima est l’un des fidèles de l’ancien ministre Firmin Idriss Ngari qui est, lui, oncle maternel de feu le président Omar Bongo Ondimba, donc grand-père du président Ali Bongo Ondimba.

D’aucuns ne se sont pas privés de penser que c’est l’apparatchik qui était visé à travers l’incarcération de son protégé.

Source : Jonas Moulenda

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article