Heurts entre élèves

Vidéos obscènes/violences : les lycée technique et collège d’Owendo fermés par précaution

Vidéos obscènes/violences : les lycée technique et collège d’Owendo fermés par précaution
Une vue des heurs hier entre élèves © 2021 D.R./Info241

Les enquêtes ouvertes par les autorités gabonaises sur les vidéos jugées obscènes de lycéens de la capitale, ont viré hier matin à l’affrontement entre les élèves du lycée technique Omar Bongo et ceux du CES d’Owendo. Des violences scolaires causées par les auditions de ceux-ci devant la police judiciaire qui tente de mettre la main sur les jeunes filles qui se trémoussaient dans des vidéos devenues virales et à l’origine d’une levée de boucliers des autorités évoquant désormais une affaire de bonnes mœurs.

News sur WhatsApp

Lire aussi >>> Vidéos obscènes d’élèves : les jeunes filles aussi poursuivies pour trouble à l’ordre public !

On passé à coté du pire au complexe scolaire d’Owendo qui abrite le lycée technique Omar Bongo et le CES d’Owendo. Des heurts armés de pierres et de gourdins ont éclaté vendredi entre les élèves de complexe, s’accusant certainement de dénonciations mutuelles au tour des auditions judiciaires de plusieurs d’entre eux. Une crise telle que le ministère gabonais de l’Enseignement supérieur a été contraint de fermer les deux établissements scolaires jusqu’à nouvel ordre.

Selon un communiqué lu hier soir à la télévision publique, « Ces incidents graves résultent des affrontements entre élèves suite aux auditions judiciaires des apprenants auteurs de vidéos obscènes réalisées en uniforme au sein des établissements scolaires », a indiqué le conseiller technique du ministère William Johnson Awandjo. « La confrontation entre les élèves du complexe technique d’Owendo et ceux du collège d’enseignement secondaire d’Owendo a troublé l’ordre public, causé des destructions des installations du CES perturbant ainsi les travaux de réhabilitations en cours », a renchéri le communiqué.

Evoquant le bilan de ces affrontements entre élèves, le ministère de l’Education national indique ceux ci ont « engagé en outre des dégâts considérables incluant des blessures chez certains élèves ». D’où la décision prise de suspendre les cours. « Face à cette situation de violence, le ministère a saisi la force publique pour rétablir l’ordre. Ainsi devant l’accumulation des faits dont le complexe technique scolaire d’Owendo est coutumier et pour éviter d’autres incidents, le ministre décide ce jour de la fermeture du lycée technique national Omar Bongo et du lycée technique de Libreville jusqu’à nouvel ordre », conclu le communiqué.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article