CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Escroquerie

Un vaste réseau mafieux de vol et ventes illicites de véhicules démantelé à Libreville

Un vaste réseau mafieux de vol et ventes illicites de véhicules démantelé à Libreville
Un vaste réseau mafieux de vol et ventes illicites de véhicules démantelé à Libreville © 2016 D.R./Info241

Samuel Menie Olomo, Gabonais, 49 ans et ses deux compères, Clotaire Souaka Mbani, Gabonais, 41 ans, et Asanti Kouame, ghanéen, 33 ans ont été arrêtés cette fin du mois de décembre à Libreville par les éléments de la police judiciaire (PJ) après avoir tenté de vendre trois véhicules volés.

Moov Africa

À en croire les enquêteurs, la bande à Samuel Menie Olomo ne serait pas à son premier vol de voitures. Multirécidiviste et très connu des services judiciaires pour avoir été emprisonné plus de sept fois, Samuel Menie Olomo s’est à nouveau fait prendre par les agents de la Police judiciaire.

Les faits se déroulent le 13 décembre 2015 à la gare-routière. En voulant liquider un des trois véhicules de marque Toyota Hillux volés et dont les plaques d’immatriculation avaient été changées préalablement ; les enquêteurs lui mettront la main dessus.

C’est suite à une plainte déposée par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), que le réseau de vol de voitures, dont les maîtres à penser sont Samuel Menie Olomo et le prénommé Armel, en cavale, a été finalement démantelé.

Les présumés voleurs filmés dans le garage où ils stockent leur butin

Informés de ce que le gang tentait de liquider le Toyota Hilux flambant neuf sur le marché noir, à la gare routière, la PJ se lancera aux trousses de la bande à Samuel Menie Olomo, en passant par celui qui était chargé de réformer les véhicules volés, Clotaire Souaka Mbani et Asanti Kouame, le garagiste chargé de la transformation des trophées.

Samuel Menie Olomo, reconnaissant ses antécédents judiciaires, revient sur ses exploits en essayant de minimiser le nombre de voitures volées.

« Cela fait dix ans que je pratique le vol de véhicules. J’ai été formé par Eugène Mitogho, aujourd’hui décédé. Et depuis que j’ai commencé dans ce business, j’ai déjà liquidé dix véhicules », a-t-il martelé lors son audition dans les locaux de la PJ.
Démenti des enquêteurs, le sieur Olomo aurait déjà procédé à la liquidation de plus d’une centaine de véhicules appartenant a des entreprises et des particuliers.

L’indélicat userait d’une clef à molette et de plusieurs tournevis pour déjouer la sécurité des véhicules dont il prenait possession et qu’il vendait au plus offrant à moindre coût.

La bande à Samuel Menie Olomo a été présentée devant le parquet de la République et sont en détention provisoire à la Prison centrale de Gros-Bouquet en attendant leur jugement.

Avec AGP

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article