CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Calendrier électoral

Maganga Moussavou remonté contre l’actuel calendrier de la présidentielle gabonaise

Maganga Moussavou remonté contre l’actuel calendrier de la présidentielle gabonaise
Maganga Moussavou remonté contre l’actuel calendrier de la présidentielle gabonaise © 2016 D.R./Info241

Pierre Claver Maganga Moussavou, candidat déclaré à la présidentielle gabonaise pour le compte du Parti social démocrate (PSD, opposition), tenait hier à Libreville un point de presse pour dénoncer le calendrier électoral officiel, adopté par la Commission électorale puis en Conseil des ministres le 7 juin. Selon l’opposant et actuel maire de Mouila (Ngounié), celui-ci aurait été conçu pour favoriser le candidat sortant Ali Bongo.

Moov Africa

Lire aussi >>> Le prochain président du Gabon sera désigné au soir du 27 août

L’opposant et candidat à la prochaine présidentielle, déplore que l’ouverture officielle de la compagne présidentielle, prévue du 13 au 26 août, permette au candidat Ali Bongo de s’adresser à la Nation en tant que président de la république alors il serait dès lors, candidat au même titre que ses adversaires.

« Ali Bongo va parler à la population le 16 août pendant la période de campagne électorale. C’est honteux dans la mesure où le 17 août est une date sacrée pour notre pays », s’est insurgé Pierre Claver Maganga Moussavou lors de cette conférence de presse.

Le leader du PSD lors de ce point presse

Le leader du PSD voit en cette perspective, un "stratagème" visant à favoriser le candidat sortant. L’opposant a indiqué avoir saisi la Cour constitutionnelle pour parer à cette éventualité et faire modifier le calendrier précédemment adopté.

Selon la contre-proposition du candidat du PSD, la campagne présidentielle devrait se dérouler du 20 août au 2 septembre 2016. Entraînant donc une modification de la date du scrutin prévue cette fois pour le 3 septembre.

Reste donc à connaître ce que penserons les juges de la Cour constitutionnelle de ce recours soumis à leur arbitrage. Notons à toutes fins utiles que le Parti social démocrate tiendra son congrès extraordinaire d’investiture ce dimanche 26 juin prochain à l’esplanade du collège Ntchoréré de Libreville.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article