CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Formation

Les commissaires de la CENAP à l’école des dispositions électorales gabonaises

Les commissaires de la CENAP à l’école des dispositions électorales gabonaises
Une vue des participants © 2015 D.R./Info241

Les commissaires membres des commissions locales, se sont imprégnés des dispositions électorales, ce jeudi à Libreville, à la faveur d’un séminaire de formation à leur intention, organisé par la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap).

Moov Africa

Cette formation, selon les organisateurs, vise à assurer une bonne organisation de l’élection partielle du 8 août prochain, en octroyant aux participants des rudiments pour la maîtrise des textes électoraux, les dispositions des opérations électorales avant, pendant et après le scrutin.

Le président de la Cenap, René Aboghe Ella a, dans son mot de circonstance, rappelé que cette élection partielle résulte d’une part, des élections sénatoriales du 13 décembre 2014, qui ont précédé le contentieux électoral, d’autre part, de l’application des dispositions constitutionnelles, selon lesquelles lorsqu’un membre du parlement est exclu de son Parti, ou démissionne, son siège reste vacant. C’est le cas du siège unique de la commune de Bitam, dans la province du woleu-Ntem (nord), avec la démission, le 28 février 2015, du PDG de René Ndemezo’o Obiang.

Selon René Aboghe Ella, c’est une tradition légale qui veut que la Cenap assure la formation aux commissaires avant toute élection, de sorte que ces derniers soient outillés dans cet exercice. Aussi a-t-il invité tous les participants à ce séminaire à « s’impliquer davantage » pour la réussite de cette mission exaltante.

« Je vous exhorte à vous impliquer pleinement dans cet exercice, examiner tous les contours de sorte qu’au sortir d’ici vous soyez aptes à mener à bien ce processus électoral », a conclu René Aboghe Ella, Président de la CENAP.

Ces élections partielles concernent notamment le sièges de la commune de Lébamba (sud), le siège unique du département du Haut-Como à Medouneu, pour les sénatoriales et le siège de la commune de Bitam (nord), pour les législatives.

Avec AGP

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article