Dommages collatéraux

Le Kevazingogate accusé de menacer la bonne santé de Rougier Gabon

Le Kevazingogate accusé de menacer la bonne santé de Rougier Gabon
Les employés de Rougier Gabon livrant leur message © 2019 D.R./Info241

Le scandale de corruption lié à la disparition de 353 containers de Kevazingo placés entre les mains de la justice gabonaise continue d’avoir des répercussions dans le tissu économique. C’est le cas de filiale de l’entreprise française Rougier, dont les employés ont tenu à dénoncer les graves conséquences de cette affaire sur la santé de leur entreprise, notamment les lenteurs désormais observées dans la délivrance de certains documents essentiels à l’exportation des grumes.

Moov Africa

Le Kevazingogate ne fait pas que des victimes politiques, il causerait également des dommages collatéraux aux entreprises du secteur bois du fait des tensions générées à la direction des Douanes. C’est en tout cas, ce qu’a soutenu le Syndicat national des travailleurs de Rougier Gabon (Syntrarga) qui a organisé un point presse hier au siège de l’entreprise à Owendo.

Selon le secrétaire général du Syntrarga, Lambert Nganzegwe, en raison du Kevazingogate « les feuilles de route qui permettent d’autoriser le transport de grumes ne sont plus visées » par les autorités portuaires. Cette situation contraint l’entreprise à bloquer des milliers de mètres cubes dans ses sites de Mbouma-Oyali à Franceville et d’Ivindo « tandis que les containers sont stockés au port d’Owendo ».

Et le syndicat d’indiquer que les conséquences de cette situation de blocage se font déjà ressentir sur la trésorerie de l’entreprise avec pour corollaire le chômage technique sur les sites de production de bois. Elle pourrait à terme, entacher la réputation internationale de l’entreprise. « Rougier Gabon étant une société certifiée à la norme FSC, elle est assujettie à l’exigence de qualité, laquelle pourrait être remise en cause par le non-respect des délais », a prévenu Lambert Nganzegwe.

A charge donc au gouvernement de faire le nécessaire pour que ce scandale de corruption n’entraîne pas une crise économique avec des licenciements économiques. ce qui serait triplement dommage pour notre économie et pour des milliers de travailleurs vivant de leur travail dans ce secteur.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article