CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Justice

Le célèbre Dr Moro arrêté à Libreville pour exercice illégal de la médecine

Le célèbre Dr Moro arrêté à Libreville pour exercice illégal de la médecine
Le faux médecin présumé dans son bureau © 2019 D.R./Info241

Un faux médecin, Jonathan Ebby communément appelé Dr Moro, a été jeté en prison mercredi pour exercice illégal de la médecine. Sa structure située au carrefour Hassan à Libreville, a été le théâtre de son arrestation spectaculaire. Titulaire d’une autorisation à exercer la médecine traditionnelle, ce sujet Camerounais bien que sommé par les autorités sanitaires gabonaises de mettre fin à son imposture, aurait fait fi de la mise en garde du ministère de la Santé. D’où son interpellation puis son incarcération le 6 mars à la prison centrale de Libreville.

Moov Africa

Depuis quelques jours déjà, un petit détachement de médecins investis par le ministère de la Santé sillonne les rues de Libreville. Leur mission, s’enquérir du cadre d’accueil et des conditions de travail des structures sanitaires privées. Des sorties de terrain inopinées qui bien évidemment se soldent la plupart du temps, par la fermeture de certains établissements ne remplissant pas les critères de la réglementation sanitaire au Gabon.

Les scellés apposés sur l’entrée de la structure du groupe Moro

C’est ce cadre que ces équipes de contrôle ont effectué une descente-surprise, il y a quelques jours au cabinet médical du très réputé Dr Moro. Le tradipraticien vanté par les publicités a grand renfort de presse, avait été sommé d’arrêter de se faire passer pour un médecin moderne. L’inspection aura mis en lumière que le docteur disposait de cachets, de carnets de santé et délivrait des arrêts de travail en toute illégalité.

Pourtant invité à cesser cette activité illégale, le patron du groupe Moro ne l’aurait pas entendu de cette oreille. La police judiciaire qui l’avait toujours dans sa ligne de mire aurait informé de la poursuite de ses activités de médecin moderne. C’est donc menottes aux poignets que Jonathan Ebby alias Dr Moro a été conduit au parquet de Libreville afin de répondre de ses actes. Parquet où a été décidé de son placement en détention préventive à la prison centrale de Libreville.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article