CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Faits divers

Grace Mugabe obtient l’immunité diplomatique après avoir agressé un mannequin

Grace Mugabe obtient l’immunité diplomatique après avoir agressé un mannequin
Grace Mugabe obtient l’immunité diplomatique après avoir agressé un mannequin © 2017 D.R./Info241

Le gouvernement sud-africain a annoncé dimanche avoir accordé l’immunité diplomatique à la Première Dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, qui est accusée d’agression en Afrique du Sud. « Je reconnais par les présentes les immunités et les privilèges de la Première Dame de la République du Zimbabwe, Grace Mugabe », a déclaré la ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération Maite Nkoana-Mashabane dans un avis.

Moov Africa

La décision a été prise conformément aux pouvoirs conférés par la loi sur les immunités diplomatiques, et « dans l’intérêt de l’Afrique du Sud », a ajouté la ministre. Les immunités et les privilèges que jouit Mme Mugabe sont reconnus dans le droit international, a expliqué Mme Nkoana-Mashabane.

La victime au centre, lors d’un point de presse

Le groupe des droits civils AfriForum a pourtant déclaré qu’il saisirait la justice pour contester l’immunité diplomatique accordée à Mme Mugabe, décrivant la décision comme étant « incorrecte ». L’épouse du président zimbabwéen Robert Mugabe est impliquée dans une affaire judiciaire pour avoir battu un mannequin à Johannesburg le 13 août.

Le mannequin, Gabriella Engels, a affirmé que Mme Mugabe l’a agressée dans un hôtel à Johannesburg. Des reportages affirment que Mme Engels faisait la fête avec deux fils de la Première Dame du Zimbabwe lors de l’agression. A la suite de l’agression, le gouvernement zimbabwéen a envoyé une correspondance au gouvernement sud-africain, demandant l’immunité diplomatique pour la Première Dame.

Mme Mugabe, qui était en Afrique du Sud à des fins médicales, aurait quitté l’Afrique du Sud avec son mari qui vient d’assister au 37e sommet de la Communauté de développement de l’Afrique australe à Pretoria, selon des reportages.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article