Sélection nationale

Désormais négatif au Covid-19, Patrice Neveu rejoindra la tanière des Panthères ce samedi

Désormais négatif au Covid-19, Patrice Neveu rejoindra la tanière des Panthères ce samedi
Désormais négatif au Covid-19, Patrice Neveu rejoindra la tanière des Panthères ce samedi © 2021 D.R./Info241

Bonne nouvelle pour les supporters du onze national gabonais. Le coach des Panthères du Gabon, Patrice Neveu, testé positif au coronavirus en France est sorti de sa quarantaine, annonce la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) dans un communiqué parvenu hier à la rédaction d’Info241. La fédération va également affréter un avion spécial pour récupérer ses joueurs internationaux en vue de la poursuite des éliminatoires de la CAN 2021.

News sur WhatsApp

Lire aussi >>> CAN 2021 : la liste 24 Panthères du Gabon de la dernière chance contre la RDC et l’Angola

« Après avoir passé un dernier test de la Covid-19 aujourd’hui (le 11 mars, ndlr), sanctionné par un résultat négatif, Patrice Neveu quitte la France ce vendredi pour regagner Libreville le lendemain, samedi 13 mars au petit matin », indique la Fegafoot dans son communiqué.

Une heureuse nouvelle pour les 24 joueurs convoqués pour ces ultimes journées des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021 surtout pour le choc Gabon vs RDC prévu ce 25 mars à Franceville. « Le sélectionneur a moins de 5 jours pour préparer son équipe dans un contexte de crise sanitaire », rappelle à ce propos la Fegafoot.

« D’ailleurs, pour prévenir toute péripétie, un vol spécial va sillonner la France et la Turquie pour récupérer les joueurs retenus pour ces deux confrontations avant de rallier Franceville le 22 mars », prévoit la fédération pour s’éviter toute déconvenue. Rappelons qu’une simple victoire face à la RDC qualifierait le Gabon pour la CAN 2021.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article