Defis de femmes au secours des mamans du CHUL

Defis de femmes au secours des mamans du CHUL
Defis de femmes au secours des mamans du CHUL © D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Alors que l’activité battait son plein au cœur du Centre Hospitalier Universitaire de Libreville (CHUL) ce vendredi 6 septembre, la présidente de l’association Défis de Femmes, Malika Bongo Dossou, a profité de cette journée pour remettre un important don de matériel médical à la maternité de ce centre hospitalier.

Devant un parterre de convives et devant le responsable de l’institution hospitalière, Défis de Femmes a tenu à contribuer à sa façon, à l’amélioration des conditions de prise en charge des nombreuses mamans qui choisissent ce centre médical public pour mettre au monde leurs enfants.

Le matériel receptionné par le Dr Eric Baye, directeur général du CHUL comprenait notamment des kits pour points de sutures, des couvertures stérilisées et jetables, des pinces pour cordons ombilicaux, des masques à oxygène pour nouveau-nés et prématurés, du liquide servant à la stérilisation du matériel chirurgical, 100 packs gynécologiques avec ustensile d’opération pour accouchement, et des couches pour prématurés.

Ce don, selon Malika Bongo Dossou, est la contribution de son association qui s’était engagé à apporter une aide modeste aux problèmes qui minent le fonctionnement de la maternité du CHUL, notamment les ruptures de stocks de matériel médical, ceux de la fourniture en eau, les capacités d’accueil. Constat effectué par l’association au cours d’une visite lors de la récente fête des mères. Avant d’ajouter : « nous voulons maintenant instaurer des actions plus durables en nous montrant solidaires de toutes ces mamans qui donnent la vie dans des conditions effroyables. La ville de Port-Gentil sera aussi au menu de nos prochaines activités. Nous irons aussi vers les mers d’autres localités du pays ».

Pour le Dr Baye, ce geste vient soulager quelque peu les nombreuses difficultés auxquelles sont régulièrement confrontés le personnel médical et les familles parturientes : « c’est une véritable surprise. Nous ne nous y attendions pas. Tout est opéré sans rendez-vous (parlant de la visite du jour de Défis de Femmes, ndlr). Le geste est très utile, surtout dans un secteur aussi sensible que la santé où les complications ne manquent pas de se produire au cours des interventions  » a conclu le responsable de l’institution universitaire.

Prochaine étape pour Défis de Femme, la ville de Port-Gentil où elle s’y rendra la semaine prochaine.

 

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article