Conseil des ministres

Ali Bongo et son gouvernement en conseil des ministres ce vendredi à Libreville

Ali Bongo et son gouvernement en conseil des ministres ce vendredi à Libreville
Ali Bongo et son gouvernement en conseil des ministres ce vendredi à Libreville © 2019 D.R./Info241

Après 5 mois d’exil, Ali Bongo qui est rentré au Gabon « définitivement » samedi dernier, va présider ce vendredi matin un nouveau Conseil des ministres. Il s’agit du second conseil qu’il présidera depuis la survenue de son accident vasculaire cérébral le 24 octobre 2018. Nul doute que de nombreux dossiers liées à l’éducation et aux mesures d’austérité figureront en bonne place de ce conclave gouvernemental. Le dernier conseil ayant eu lieu le 8 mars.



Ali Bongo préside ce matin à 10h00, un conseil des ministres. C’est ce qu’indique un communiqué du protocole d’Etat parvenu à la rédaction d’Info241. Ce conseil des ministres, le second depuis ses énormes ennuis de santé, intervient alors que des doutes continuent de subsister sur ses capacités à exercer le pouvoir présidentiel. Craintes notamment formulées par le mouvement "Appel à agir’ qui réclame toujours une expertise médicale d’Ali Bongo.

Selon les informations qui ont fuité du conseil interministériel présidé mercredi par le Premier ministre, nul doute que les questions liées à l’attribution des bourses aux étudiants seront très attendues. Ce conseil des ministres devrait donc se pencher sur le projet de décret portant attributions, organisation et fonctionnement du secrétariat d’orientation scolaire, universitaire et professionnelle. Mais aussi sur celui portant modification des dispositions de l’article 44 du décret 450 fixant les modalités de préparation, d’organisation et de délivrance du baccalauréat.

Austérité oblige, ce tour de table planchera sur la suppression de certains services publics pour des soucis d’efficacité budgétaire et recherche de niches d’économie. Ali Bongo et ses ministres devraient aussi revenir sur le projet de décret portant attributions et organisation du ministère chargé de l’évaluation des politiques et du contrôle d’Etat. Comme d’habitude, les conclusions de ce conclave gouvernemental seront connues dans la soirée avec le chapitre consacré aux nominations de personnalités dans l’administration publique gabonaise.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article