CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 14 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 164 +1

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

54 -10 40 925 25 384 +14
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Paix et sécurité

Un sommet de la CEEAC pour conforter le pouvoir contesté d’Ali Bongo

Un sommet de la CEEAC pour conforter le pouvoir contesté d’Ali Bongo
Le précédent sommet de la CEEAC à Libreville, le 25 novembre 2015 © 2016 D.R./Info241

Libreville accueille ce mercredi un énième sommet de la Communauté économique de l’Afrique centrale (CEEAC) sur le thème « Paix et sécurité en Afrique centrale ». C’est le premier grand rendez-vous de stature internationale et sous-régionale qu’organise le Gabon après la réélection contestée d’Ali Bongo. C’est donc dire qu’elle aura surtout un objet politique de légitimation pour le régime d’Ali Bongo englué dans une crise post-électorale sans précédent.

Moov Africa

Parmi les 5 chefs d’Etat qui ont d’ores et déjà confirmé leur présence à ce rendez-vous convoqué par les autorités de Libreville figure des habitués des présidents qui n’ont pas hésité depuis à s’afficher aux cotés d’Ali Bongo : les présidents Paul Kagamé (Rwanda), Idriss Deby Itno (Tchad) et Teodoro Obiang Nguema Mbazogo (Guinée Equatoriale). Mais aussi des plus discrets comme Faustin Touadéra (Centrafrique), Evaristo Carvalho (Sao Tomé et Principe).

Rappelons que la CEEAC regroupe 10 Etats que sont l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo Brazzaville, la République démocratique du Congo (RDC), le Gabon, la Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe et le Tchad. Les autres présidents absents de Libreville seront représenté par leur Premier ministre ou autre membre de leur gouvernement. C’est donc dire que la réussite de mobilisation de ses pairs constituera le principal challenge d’Ali Bongo plus que l’objet officiel de ce sommet sensé se pencher sur la paix et la sécurité fragiles dans les pays de la sous-région.

D’autant que ce rendez-vous aurait été convoqué à l’initiative d’Ali Bongo dont le pays assure depuis mai 2015, la présidence tournante de l’organisation régionale. Tout un programme donc !

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article