CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Activités présidentielles

Un ancien président nigérian reçu en audience par Ali Bongo

Un ancien président nigérian reçu en audience par Ali Bongo
Un ancien président nigérian reçu en audience par Ali Bongo © 2017 D.R./Info241

L’ancien président nigérian Goodluck Jonathan a été reçu hier en audience par Ali Bongo à la présidence de la République gabonaise. Si rien n’a réellement filtré de cette rencontre, il est clair qu’Ali Bongo consulte actuellement, lui qui tente de déminer les contestations nées de sa réélection controversée à la tête du Gabon.

Moov Africa

Goodluck Jonathan ainsi que deux de ses conseillers étaient hier chez Ali Bongo. L’ancien président du Nigéria qui avait quitté le pouvoir en mars 2015 en reconnaissant la victoire de son rival Muhammadu Buhari, a devisé avec Ali Bongo sur les questions africaines de l’heure. Une visite qui intervient alors qu’Ali Bongo a décidé d’ouvrir le dialogue avec une partie de l’opposition après sa victoire contestée à la présidentielle d’août 2016.

Les deux hommes à leur sortie d’audience

Cette audience intervient donc en plein dialogue politique, sujette à toutes les spéculations. Il faut dire que l’audience aura porté officiellement sur l’actualité africaine. Et nul doute que celle gabonaise aura été au premier plan. Certains voyant Goodluck Jonathan rejoindre probablement la liste des facilitateurs internationaux du dialogue convoqué par Ali Bongo pour apaiser les tensions politiques avec certains de ses opposants.

Goodluck Jonathan, président du Nigéria de 2010 à 2015, aura été un bel exemple de transition démocratique en Afrique. Il avait succédé au président Umaru Yar’Adua, décédé au pouvoir en mai 2010. Alors au pouvoir, il avait reconnu et appelé ses partisans à reconnaître la victoire de son adversaire Muhammadu Buhari en mars 2015. Une présidentielle sans heurts, loin de la situation politique gabonaise où les contestations post-électorales sont légions et sempiternelles.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article