CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Taxis : A l’inverse de Libreville, Owendo réduit entre 20 et 30 000 sa taxe municipale

Taxis : A l’inverse de Libreville, Owendo réduit entre 20 et 30 000 sa taxe municipale
Taxis : A l’inverse de Libreville, Owendo réduit entre 20 et 30 000 sa taxe municipale © 2020 D.R./Info241

Moov Africa

Alors que la ville de la capitale gabonaise, Libreville, est sans pitié pour les taximen ne s’étant pas acquitté de la taxe municipale, la mairie voisine d’Owendo a décidé de faire un geste pour les transports urbains, frappés eux aussi par les conséquences de la crise de coronavirus. Le conseil municipal d’Owendo a décidé de réduire de 20 à 30 000 FCFA la taxe exigée à ces opérateurs économiques du quotidien.

Lire aussi >>> Transports en commun : nouvelle pénurie de taxis à Libreville depuis ce matin

Ainsi, Owendo abaisse exceptionnellement sa taxe de 80 000 à 60 000 FCFA pour les petits taxis et de 150 000 à 120 000 FCFA pour les taxis-bus. À la mairie de Libreville, aucun acte similaire de solidarité n’est pour l’heure à l’ordre du jour malgré la crise qui a contraint les transports urbains à réduire le nombre de passagers à bord de leur véhicule.

Au contraire, le maire Léandre Nzue et ses conseillers ont ajouté des pénalités pour dire à ces contribuables qu’ils ne sont en rien responsables des moments difficiles qu’ils traversent tous. Sans oublier que les taxis arraisonnés doivent s’acquitter d’une amende supplémentaire de 100 000 FCFA pour récupérer leur outil de travail confisqué.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève