L'info en bref...

Somalie : le président « Farmajo » contraint à organiser des élections en signe d’apaisement

Somalie : le président « Farmajo » contraint à organiser des élections en signe d’apaisement
Somalie : le président « Farmajo » contraint à organiser des élections en signe d’apaisement © 2021 D.R./Info241

Moov Africa

Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed alias « Farmajo », mis sous pression par ses alliés, a appelé à la tenue d’élections à l’issue d’une journée de mardi qui avait vu des habitants de Mogadiscio quitter leurs quartiers, craignant de nouveaux affrontements armés. Il s’adressera au parlement samedi afin d’« obtenir son approbation pour le processus électoral » et appelle les acteurs politiques à tenir des « discussions urgentes  » sur la manière de conduire le vote.

La tension était vive mardi dans la capitale, deux jours après des échanges de tirs entre forces gouvernementales et pro-opposition qui ont fait trois morts. Dans plusieurs quartiers, des habitants quittaient leur maison, entassant leurs affaires sur des charrettes tirées par des ânes ou fuyant en minibus ou en tuk tuk.

Les tensions politiques enflaient depuis la fin du mandat du président Farmajo, qui a expiré le 8 février sans que des élections puissent être organisées. Le 12 avril, le Parlement a voté une loi prolongeant son mandat de deux ans dans l’attente de l’organisation d’un scrutin, à la fureur de l’opposition. L’impasse électorale s’est transformée en affrontements armés dimanche soir, alors que des combattants alliés à l’opposition installaient des barrages dans plusieurs quartiers de Mogadiscio.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève