CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Candidature unique

Présidentielle 2016 : l’opposition gabonaise désignera son candidat ce vendredi

Présidentielle 2016 : l’opposition gabonaise désignera son candidat ce vendredi
Jean Ping, lors de son audition lundi par le secrétariat exécutif du Front © 2016 D.R./Info241

C’est sur fond de scissions internes que le Front de l’opposition, rassemblant les principaux leaders de l’opposition gabonaise, devrait désigner vendredi son candidat devant défier le président sortant Ali Bongo dont le mandat expire cette année. C’est du moins ce qu’indique un communiqué du secrétariat exécutif de ce regroupement de partis et de personnalités de l’opposition.

Moov Africa

Selon de bonnes sources, seul Jean Ping a fait acte de candidature auprès du secrétariat de ce groupement politique, alors qu’une frange de celui-ci dont le président en exercice du Front, par ailleurs président du Rassemblement national des bûcherons (RNB), Pierre André Kombila ont dénoncé cette démarche, indiquant que le moment n’était encore arrivé pour désigner le candidat pour défendre l’opposition à ce scrutin majeur.

Le secrétariat exécutif du Front a lancé le 21 décembre dernier le chronogramme de désignation du candidat unique et a fixé la clôture des dossiers au 5 janvier dernier à 18h. A ce jour, une seule candidature s’est manifestée, celle de Mr Jean Ping, indique le communiqué du secrétariat exécutif, précisant que seul l’ancien président de la Commission de l’Union africaine (UA) qui a fait acte de candidature a été auditionné.

Le secrétariat exécutif du Front a convoqué le collège électoral pour vendredi prochain en vue de procéder au vote, précise le communiqué. Dans une conférence de presse, jeudi dernier, l’autre partie du Front menée par le Pierre André Kombila, a estimé que cette désignation ne tenait pas la route.

Pour lui, il s’agit malheureusement de précipitation, de manipulation et d’opportunisme, lorsque sous prétexte de l’urgence, une frange du Front s’organise, en dehors des procédures officielles et en l’absence de tout quorum, à tenir des réunions et à rendre opposable à tous, les conclusions auxquelles ils sont parvenus. Le peuple gabonais, a-t-il poursuivi, ne peut comprendre que l’imposture puisse s’ériger en mode de fonctionnement au sein du Front, alors même que ce peuple attend du Front, qu’il combatte l’imposture au sommet de l’Etat.

C’est donc sous fond de tensions que Jean Ping pourrait êtré déclaré ce vendredi candidat à la prochaine élection présidentielle. Ce qui ferait de lui le principal adversaire d’Ali Bongo Ondimba qui ne cache pas ses intentions de briguer un nouveau septennat.

Avec AGP

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article