L'info en bref...

Ouganda : l’OMS donne son feu vert pour des essais cliniques de 3 vaccins-candidats contre Ebola

Ouganda : l’OMS donne son feu vert pour des essais cliniques de 3 vaccins-candidats contre Ebola
Ouganda : l’OMS donne son feu vert pour des essais cliniques de 3 vaccins-candidats contre Ebola © 2022 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a autorisé des essais cliniques de trois candidats-vaccins contre le virus Ebola en Ouganda, où une épidémie déclarée depuis le 20 septembre a déjà fait plus de 54 morts. Avant la déclaration de la maladie, 21 cas de décès avaient déjà été recensés. Le virus qui sévit en Ouganda est causé par la souche « Soudan » contre laquelle il n’y a, pour l’instant, aucun vaccin, ni traitement homologué.

« J’ai le plaisir d’annoncer qu’un comité de l’OMS constitué d’experts externes a évalué trois vaccins candidats contre Ebola et a décidé de les inclure tous les trois dans l’essai prévu en Ouganda  », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, cité dans une note aux médias de l’agence onusienne basée à Genève. Selon le responsable les premières doses de vaccin développées par différents laboratoires seront expédiées en Ouganda la semaine prochaine pour des « essais ».

Les trois vaccins candidats ont été respectivement développés par l’université d’Oxford et l’Institut Jenner au Royaume-Uni et produit par le Serum Institute of India, le deuxième par l’Institut Sabin situé aux Etats-Unis avec le soutien des autorités américaines et enfin un troisième par l’organisation de recherche scientifique International AIDS Vaccine Initiative (IAVI). Le directeur général de l’OMS a également annoncé la mise au point de deux produits thérapeutiques expérimentaux mais qui n’ont pas encore été approuvés de l’agence onusienne spécialisée.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève