CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Front social

Mesures d’austérité : l’USAP dit aussi niet et appelle à manifester le 27 juillet

Mesures d’austérité : l’USAP dit aussi niet et appelle à manifester le 27 juillet
Les responsables de l’USAP lors de leur déclaration à la presse © 2018 D.R./Info241

Les mesures d’austérité décrétées par le gouvernement gabonais continuent de ne pas rencontrer l’adhésion des agents publics. Après le non catégorique de Dynamique unitaire la semaine dernière, le tour est revenu à l’Union des syndicats de l’administration publique, parapublique et privée (USAP) de se prononcer sur la question. Cette confédération syndicale s’est exprimée ce mardi 17 juillet 2018 au cours d’un point de presse à son siège situé au carrefour STFO. Le verdict ne s’est pas fait attendre : niet !

Moov Africa

Les récentes décisions gouvernementales prises en vue de maîtriser la dépense publique et relancer l’investissement continuent d’alimenter la polémique au Gabon. L’USAP par la voie de son président, Fridolin Mve Messa, a condamné vivement ces mesures d’austérité. Pour lui, ces décisions prises de manière unilatérale par le gouvernement auront pour conséquence la précarisation de l’agent public mieux, elles peuvent plomber l’économie car la diminution des salaires peut entraîner une baisse consommation dévastatrice pour la croissance économique.

Une autre vue de la conférence de presse

L’USAP a jugé le gouvernement gabonais totalement responsable de la crise qui frappe actuellement le pays. Avant d’inviter celui-ci à jouer sur d’autres leviers importants pour réduire le train de vie de l’Etat tels que la suppression des agences, le regroupement de certains ministères et entités administratives etc.

La centrale syndicale a invité l’ensemble des travailleurs à s’unir afin de contraindre le gouvernement à surseoir ces mesures. D’ores et déjà, elle a lancé un appelle à un grand rassemblement devant le siège de la Primature le 27 juillet 2018. Voici qui augure un climat social tendu pour les prochaines semaines.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article