E-élection

Maganga Moussavou déclare avoir la solution pour des élections apaisées et fiables au Gabon

Maganga Moussavou déclare avoir la solution pour des élections apaisées et fiables au Gabon
Maganga Moussavou déclare avoir la solution pour des élections apaisées et fiables au Gabon © 2021 D.R./Info241

Le Gabon compte un peu moins de 350 000 électeurs et il y a malgré tout une mauvaise gestion des élections en dépit des efforts du Conseil gabonais des élections (CGE), l’organe en charge du déroulement des élections dans le pays. C’est pour esquisser une piste de solution que l’ancien vice-président d’Ali Bongo, Pierre Claver Maganga Moussavou, a réuni mercredi la presse à Libreville pour discuter de « Comment rendre fiables et sécurisés les résultats issus des élections au Gabon ».

News sur WhatsApp

Le Gabon continue de souffrir de la mauvaise organisation de ses scrutins électoraux dont la présidentielle sans cesse controversée. Pour une meilleure gestion des élections le président du Parti social et démocrate (PSD, opposition modérée), Pierre Claver Maganga Moussavou, propose e-élection une plateforme des élections.

Face à la presse à son siège du parti à l’Ancienne-Sobraga, Maganga Moussavou a présenté son projet intitulé : « Œuvre pacifique », élaboré autour de l’e-élection. Cette nouvelle plate-forme vise à rendre fluide et fiable le déroulement des élections au Gabon. Pour l’initiateur de ce projet, il est plus que temps que les résultats des élections au Gabon soit connus à 22h au lieu d’attendre une semaine ou deux semaines après.

S’adressant aux journalistes, le président du PSD affirme « J’ai tenu, à partager ce projet avec vous les journalistes au préalable afin que vous m’aidez à faire accepter ce projet par les plus hautes autorités ». Un projet que l’ancien vice-président propose après avoir servi auprès de ces mêmes « hautes autorités » jusqu’à un passé récent.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article