CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Doctorat

Les valeurs du développement durable au Gabon, thème d’une thèse soutenue à Paris

Les valeurs du développement durable au Gabon, thème d’une thèse soutenue à Paris
La gabonaise Dr Naêlle Nanda saluant le président du jury de thèse. Crédit photo : Gabonita’Pic © 2016 D.R./Info241

La jeune chercheuse gabonaise Naelle Sandra Nanda a soutenu récemment sa thèse avec la mention très honorable en psychologie, option psychologie environnementale appliquée au travail, intitulée : « Les valeurs du développement durable au Gabon. Analyse psycho environnementale des valeurs traditionnelles et modernes dans différents contextes organisationnels », sous la direction du professeur Liliane Rioux, à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, au sein de l’école doctorale ’’ Connaissances, Langage et Modélisation (ED139)’’.

Moov Africa

Interrogée par Info241, juste après sa soutenance publique, le docteur Naëlle Sandra Nanda nous a indiqué que « cette thèse a pour objectif de montrer qu’au Gabon, les organisations, qu’elles soient traditionnelles ou modernes, s’appuient sur des valeurs existant depuis toujours dans les milieux organisationnels traditionnels et qui peuvent contribuer à la mise en place de stratégies de développement durable adaptées au contexte gabonais. »

Plus précisément, explique la spécialiste de la psychologie environnementale, «  il s’agit de démontrer que les valeurs de développement durable de l’ONU (liberté, égalité, solidarité, tolérance, respect de la nature et partage des responsabilités) existent dans les traditions gabonaises et sont donc bien plus anciennes que ce nouveau concept. Ainsi, nous proposons de retracer l’histoire des modes de vie des Gabonais, d’analyser les pratiques ancestrales que nous qualifions de durables, d’interroger les sujets issus du milieu traditionnel et moderne ».

Dr Naëlle Sandra Nanda présentant le fruit de ses années de recherche doctorale. Crédit photo : Gabonita’Pic.

En d’autres termes éclaire la chercheuse gabonaise, « nous soutenons la thèse selon laquelle l’Africain fait du développement durable sans le savoir et que toute démarche de développement durable doit être contextualisée. Pour cela, trois hypothèses générales ont été testées à travers six études. La première hypothèse : les valeurs de développement durable existent au sein des sociétés traditionnelles et rurales gabonaises et sont donc plus anciennes que le concept de développement durable) fait appel à deux études complémentaires basée sur l’analyse documentaire des premiers dictionnaires linguistiques Myènè (étude 1) et des entretiens menés avec trois orateurs traditionnels gabonais (étude 2) ».

La deuxième hypothèse ajoute Dr Nanda « les populations rurales gabonaises portent des valeurs de développement durable au regard de leurs pratiques qui sont différentes de celles de l’ONU) s’appuie sur l’analyse documentaire d’ouvrages historiques gabonais (étude 3) et photographique du milieu rural actuel (étude 4). La troisième hypothèse (Les valeurs prioritaires pour les populations gabonaises sont différentes de celles de l’ONU) est explorée par une enquête par questionnaire menée auprès d’étudiants (étude 5) et de salariés (étude 6) gabonais ».

Cette thèse dont la qualité scientifique et l’implication dévouée de l’impétrante ont été saluées a reçu des appréciations et félicitations du jury. En effet, pour le professeur, M. Emmanuel Jovelin (rapporteur) enseignant chercheur à l’Université de Lorraine, «  c’est un travail insidieux et de très bonne facture qui offre une perspective intéressante dans la mesure où il croise les approches. Les études présentées englobent à la fois une perspective anthropologique, linguistique, historico-sociale, psychologique et culturelle. Je ne suis pas psychologue environnemental mais on comprend bien l’ancrage dans cette discipline par le choix d’une approche transactionnelle  ». Pour sa directrice de thèse, le professeur Liliane Rioux, « ma doctorante qui soutient sa thèse aujourd’hui, Naelle, est guidée par la recherche de la perfection. En effet, a-t-elle expliqué, ce travail aurait pu être soutenu il y a un an. Mais elle a vivement tenu à l’améliorer. Naelle c’est plusieurs cordes à son arc, plusieurs compétences et champs d’intérêt en une et la qualité de ce travail est à son image ».

Selon le président du jury, professeur Faouzi Bensebaa de l’université de Paris 8 : « les échanges ont été interactifs, dynamiques, et riches. On constate chez Madame Nanda un enthousiasme et une passion signe que cette recherche lui tient à cœur. Elle souligne là un souci de bien faire, porteur de réelles ambitions pour l’avènement d’un réel développement durable dans son pays. » Avant de relever que « le travail de Naelle Nanda porte sur une thématique actuelle et au centre des préoccupations des citoyens, des entreprises et des collectivités locales. Il est ancré dans un champ très exploré mais l’approche de Mme Nanda est très novatrice et offre un regard nouveau sur le développement au Gabon ».

Son travail de doctorat traduit sa volonté toujours affirmée de mettre au service de son pays les connaissances et les compétences qu’elle a acquises en France. Il ouvre par ailleurs des perspectives sur des recherches ambitieuses et dont les dimensions appliquées seront indéniables mais qui n’ont pu être explorées faute de temps et de moyens financiers. Il serait de bon aloi, que les autorités politiques gabonaises s’approprient cette recherche scientifique afin de faire un diagnostic essentiel sur le développement durable, en vue de trouver des solutions idoines face aux enjeux climatiques et environnementaux.

Rappelons que le jury de thèse présidé par le professeur Faouzi Bensebaa de l’université de Paris 8 (Examinateur) était composé du professeur Liliane Rioux (directeur de thèse), du professeur Emmanuel Jovelin (examinateur) de l’Université de Lorraine. Les 6 études que le Dr Nanda a menées montrent une réelle connaissance des enjeux sociétaux du développement durable au niveau international mais aussi plus spécifiquement en Afrique et au Gabon.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article