Reprise de service

Le protocole d’Etat du Gabon reprend du service, près de 4 ans après l’AVC d’Ali Bongo

Le protocole d’Etat du Gabon reprend du service, près de 4 ans après l’AVC d’Ali Bongo
Le protocole d’Etat du Gabon reprend du service, près de 4 ans après l’AVC d’Ali Bongo © 2022 D.R./Info241

C’est quasiment devenu un évènement au Gabon pour ne pas passer inaperçu. Victime d’un accident vasculaire cérébral en octobre 2018 à Riyad en Arabie Saoudite, Ali Bongo avait été annoncé à l’aéroport international Léon Mba qu’à l’occasion de son retour médical quelques mois plus tard. Retour à cet usage protocolaire dès mercredi, à en croire une note officielle du protocole d’Etat qui n’existait plus que de nom voilà près de 4 ans !

Info241 sur Whatsapp

Particulièrement critiqué ces derniers temps pour ses absences répétées aussi bien sur la scène politique nationale qu’internationale, Ali Bongo et les siens semblent avoir choisi de calmer le jeu. Profitant donc de la tenue à Bruxelles en Belgique du 6e sommet Union Européenne - Union Africaine, les gabonais n’en reviennent pas de lire une note d’information émanant du département protocole de la présidence de la République gabonaise dont copie est parvenue à la rédaction d’Info241.

La note du 14 février du protocole d’Etat présidentiel

Signée depuis hier, lundi 14 décembre de la main de François Epouta, son conseiller spécial et chef du protocole d’État, ladite note précise comme de coutume : « Les personnalités devant le saluer à son départ sont priées de se trouver au salon d’honneur de l’aéroport international Léon Mba le mercredi 16 février 2022 à 09h15 au plus tard ». Une première depuis l’AVC d’Ali Bongo. Tout comme le retour des séances de salutations de personnalités politiques.

À 18 mois de l’élection présidentielle au Gabon, et alors que plusieurs voix autorisées définissent le chef de l’État gabonais très diminué au point de douter de sa capacité à se porter candidat à un 3e mandat en 2023, cette nouvelle incursion pour le moins risquée après la diffusion d’images relativement atroces au perron de l’Elysée en début d’hiver l’an passé en France, pourrait être perçue comme une sortie dont l’unique but consisterait à rassurer une opinion largement sceptique sur l’état de santé réel du président gabonais.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article