CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Coopération

Le Maroc fait son grand retour au sein de l’Union Africaine après 33 ans d’absence !

Le Maroc fait son grand retour au sein de l’Union Africaine après 33 ans d’absence !
Le Maroc fait son grand retour au sein de l’Union Africaine après 33 ans d’absence ! © 2017 D.R./Info241

Le 28ème sommet de chefs d’Etats de l’Union Africaine a vu le grand retour, 3 3 ans après son départ, du Royaume chérifien qui a officiellement réintégré les rangs de l’UA, dans la capitale éthiopienne. La récente session de la Commission de l’Union africaine (UA) a été également marquée par l’élection à sa présidence du Tchadien, Moussa Faki Mahamat.

Moov Africa

Depuis le début de la semaine, tous les yeux des obsevateurs politiques africains étaient restent tournés vers Addis Abeba où les membres de l’organisation se penchaient sur la réadmission ou non du Maroc au sein de l’Union. La question d’un retrait de la cour pénale internationale (CPI), menace brandie par les pays africains qui s’estiment être la cible préférée de l’organisation a été également évoquée.

Après avoir claqué la porte de l’organisation de l’unité africaine (OUA), l’ancêtre de l’UA, en raison de la reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), en 1984, le royaume chérifien avait déposé une demande d’admission au sein de l’UA il y a quatre mois.

Selon Jeune Afrique, 39 voix se sont élevés pour accepter la requête marocaine, même si, de l’avis des analystes, le lobbying de l’Algérie, rival maghrébin du royaume chérifien aurait pu aboutir à retarder cette admission. Au-delà du symbole, ce retour du Maroc au sein de l’organisation continentale traduit le désir de Rabat de renforcer ses liens avec la partie subsaharienne du continent et de se poser en acteur majeur en Afrique.

Véritable VRP de cette ambition marocaine, le roi Mohammed VI n’a pas ménagé ses efforts. Il a multiplié visites et signes d’amitiés en Afrique subsaharienne. Dans sa démarche, il n’a pas hésité à utiliser la diplomatie du phosphate en renforçant les partenariats agricoles et en mettant en œuvre la création d’un complexe de production d’engrais dédié à l’Afrique subsaharienne à Jorf Lasfar.

Avec Ecofin

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article