Solidarité

Le Gabon se joint à la campagne africaine de levée de fonds Africa Against Ebola

Le Gabon se joint à la campagne africaine de levée de fonds Africa Against Ebola
Le Gabon se joint à la campagne africaine de levée de fonds Africa Against Ebola © 2014 D.R./Info241

Le chef du bureau de liaison de l’Union Africaine (UA) auprès de la Commission économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Hortense Nguema Okome, a lancé lundi à Libreville une campagne de lever de fonds auprès des quatre opérateurs de téléphonie mobile exerçant au Gabon dans le cadre de la campagne panafricaine « l’Afrique contre Ebola » initiée par l’UA.

Moov Africa

La campagne de trois mois, intitulée « Africa Against Ebola » ("l’Afrique contre Ebola"), consiste à exhorter les abonnés de téléphonie mobile à envoyer SMS via leurs téléphones portables le mot : « Stop Ebola » au numéro court 7979. Le SMS coûte 100 FCFA.

L’abonné de la maison de la téléphonie peut envoyer autant des SMS qu’il veut. L’argent ponctionné sera reversé dans le compte de l’Union africaine qui approvisionnera le fonds destiné à aider les trois pays les plus touchés par l’épidémie Ebola, à savoir : Le Liberia, le Siera Leone et la Guinée.

« Cette initiative est louable et nous encourageons tous les operateurs. Il n’y a qu’en agissant ensemble que nous débarrasserons notre continent et le monde d’Ébola », a souligné Mme Nguema Okome, lors de la conférence de presse de lancement.

La campagne de levée de fonds a été concoctée le 3 décembre lors d’une Table ronde à Addis-Abeba en Ethiopie. Le conclave dirigé par la présidente de la Commission de l’Union Africaine, Nkosazana Dlamini Zuma, visait l’aide plus accrue à travers cette campagne universelle qui se déroule dans tous les pays du continent

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article