CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Décentralisation

Le fonds départemental d’Ali Bongo se transforme en fonds provincial de 2 milliards

Le fonds départemental d’Ali Bongo se transforme en fonds provincial de 2 milliards
Le fonds départemental d’Ali Bongo se transforme en fonds provincial de 2 milliards © 2018 D.R./Info241

Moins de 5 jours après l’annonce de la création du Fonds d’Initiative Départementale (FID), le gouvernement gabonais par la voix de son ministre des Budget et des Comptes publics, a volé au secours de la promesse présidentielle et de sa répartition future. La promesse d’un milliard par département gabonais n’aura finalement pas fait long feu. Selon le ministre Jean-Fidèle Otandault, il sera uniquement question de 2 milliards par province.

Moov Africa

Le 31 décembre, Ali Bongo avait annoncé la création d’un fonds de développement territorial dénommé FID pour chacun des 48 départements que compte le Gabon. Quelques jours seulement après ce discours, le gouvernement gabonais corrige le tir en évoquant uniquement une enveloppe 2 milliards par province. Soit au final, 18 milliards du budget 2018 auxquels s’adjoindront 18 autres milliards provenant de l’exercice 2017.

En effet, selon Jean-Fidèle Otandault, Ali Bongo ne prévoyait pas d’allouer un milliard par département mais d’une répartition par province dudit fonds. Ainsi, Ali Bongo prévoyait de limiter ce même fonds à 5 milliards par province. Soit au final 45 milliards. Il n’en sera rien donc pour le gouvernement qui a réduit l’ambition présidentielle à 2 milliards par province. Car faut-il le rappeler, les départements sont inégalement repartis par province. Ainsi, la province du Haut-Ogooué compte à elle seule 11 départements contre 2 au Moyen-Ogooué ou encore 9 dans la Ngounié.

Un casse-tête financier donc à donner le tournis. Ali Bongo qui avait annoncé la mesure dimanche soir, n’avait-il pas conscience des difficultés financières du pays qu’il dirige ? Et surtout de l’ampleur de la crise qui secoue le Gabon depuis fin 2015 ? Un revirement qui en dit long sur la faisabilité de l’ensemble des promesses avancées le même jour par le premier chef de l’exécutif.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article