Inquiétudes

La prison centrale de Libreville a un nouveau directeur et promet de mieux traiter ses prisonniers

La prison centrale de Libreville a un nouveau directeur et promet de mieux traiter ses prisonniers
Le commandant Gabriel Assoumou Ella aura la lourde mission de diriger la principale prison du Gabon © 2018 D.R./Info241

Le colonel Paul Mitombo nommé en pleine crise post-électorale gabonaise n’aura plus la lourde charge de diriger la prison centrale de Libreville. Visé par plusieurs allégations de tortures et non respect des droits de l’homme, il a été débarqué de ses fonctions en conseil des ministres le 17 mai. Hier, son remplaçant le commandant Gabriel Assoumou Ella a pris officiellement sa succession avec la promesse d’humaniser le milieu carcéral et faire taire les plus folles rumeurs émanant de cette principale prison du Gabon.

Moov Africa

Le commandant Gabriel Assoumou Ella a pris ses fonctions à la tête de la prison centrale de Libreville ce jeudi au cours d’une cérémonie présidée par le général de brigade, le Commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, Olivier Moulengui Nfondo. Gabriel Assoumou Ella remplace à ce poste colonel Paul Mitombo dont la gestion des prisonniers politiques a été longtemps décriée.

Lire aussi >>> La société civile gabonaise lance un appel à témoins pour dénoncer les actes de torture en prison

C’est donc tout naturellement pour tourner la page de ce passé peu reluisant que le nouveau patron de la prison centrale de Libreville a mis un accent dans son discours d’intronisation, sur les conditions de détention en milieu carcéral. Gabriel Assoumou a promis prendre des dispositions utiles pour humaniser l’environnement carcéral.

La passation de charges entre le nouveau et le sortant

« Je viens tout mettre en place pour humaniser le milieu carcéral. La prison est un endroit fermé et beaucoup de choses se disent, parce que les gens ne savent pas exactement ce qui se passe. La sécurité pénitentiaire a besoin d’un souffle nouveau pour les questions d’humanisation », a-t-il déclaré.

Sur la question des droits de l’homme, il a promis de faire en sorte que l’univers carcéral soit plus ou moins amélioré. « Tout sera mis en œuvre pour que les gens comprennent que les prisonniers, derrière les barreaux sont des citoyens, mais qui ont eu maille à partir avec la justice. Donc, je prendrai toutes les dispositions nécessaires pour que les détenus soient mieux traités », a-t-il soutenu.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article