CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Secteur scolaire

La grève d’avertissement de 3 jours de la Conasysed diversement suivie sur le terrain

La grève d’avertissement de 3 jours de la Conasysed diversement suivie sur le terrain
La grève d’avertissement de 3 jours de la Conasysed diversement suivie sur le terrain © 2021 D.R./Info241

Réunis en assemblée générale samedi à Awendjé, les enseignants syndiqués de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) du Gabon avaient décidé, dans leur immense majorité, de rentrer en grève d’avertissement de 3 jours à compter de ce lundi 11 janvier 2021. Point d’orgue à cette posture, la non-satisfaction de plusieurs points sur lesquels ils sont en désaccord avec le gouvernement depuis toujours. Entre autres, les avancements, reclassements, intégrations et le versement de plusieurs primes.

Moov Africa

Lire aussi >>> La Conasysed en grève d’avertissement de 3 jours contre le gouvernement dès ce lundi

Ce lundi matin donc, ce mot d’ordre a été diversement respecté sur le terrain. Mitigé sur l’étendue du territoire national, ont observé nos reporters sur le terrain. Si à l’intérieur du pays, certains leaders syndicaux joints au téléphone ont fait mention d’intimidations diverses de la part des chefs d’établissements scolaires par endroit, à Libreville, il a toutefois été observé une timide reprise des cours d’après week-end.

La cour déserte au lycée technique d’Owendo

Par ci, plusieurs enseignants absents à leur poste, élèves déambulant dans la cour. Par là, portes et portails fermés. C’est le cas du lycée technique national Omar Bongo dans la commune d’Owendo, quasi désertique. La plupart des enseignants de cet important établissement secondaire ayant rallié le piquet de grève d’Awendjé très tôt le matin. Si l’on s’en tient à des regards de plusieurs experts, il est à craindre que le mouvement s’amplifie et paralyse totalement ce quadrimestre d’ici le 16 janvier qui est la date butoir à laquelle expirera la grève d’avertissement.

« Deux raisons principales pourraient amener à un durcissement de ce mouvement dans les prochains jours, sinon dès la semaine prochaine. D’abord, il faut craindre que le gouvernement, fidèle à ses mauvais reflexes, n’entende pas raison et invite les enseignants à la table et cède sur quelques points d’achoppement. Deuxièmement, il est à prévoir qu’avec les sénatoriales qui se prépare activement, plusieurs enseignants en soient candidats et d’autres certainement conseillers dans leur département respectifs. "Il est connu que toute élection au Gabon ouvre d’une manière ou d’une autre, une période de relâchement administratif dans notre pays", prédit un observateur averti.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article