CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19

La Direction du contre-espionnage français quitte Libreville

La Direction du contre-espionnage français quitte Libreville
La Direction du contre-espionnage français quitte Libreville © 2013 D.R./Info241

Moov Africa

La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), les grandes oreilles de la France en Afrique fait ses valises pour désormais élire domicile à Dakar, les nouvelles lignes géopolitiques obligent le Quai d’Orsay à redéfinir sa stratégie.

C’est décidé Libreville ne sera plus la plaque tournante du renseignement français en Afrique, désormais en raison de la menace terroriste au Sahel, la France déménage son bureau de liaison en Afrique subsaharienne.

Ce changement de domicile ne pose pas trop de difficulté aux autorités françaises, car Dakar est Afrique de l’Ouest un point stratégique de l’influence de l’Hexagone au même titre que Libreville en Afrique Centrale.

Ce redéploiement du contre-espionnage français va permettre à la France de mieux combattre le terrorisme, tandis que ses troupes sont actuellement engagés en Centrafrique et au Mali.

S’il est vrai que la France avait décidé de redéfinir sa stratégie militaire dans le monde et en Afrique en particulier avec le démantèlement de ses bases militaires au Sénégal, ce processus a subi un rapide adaptation de son calendrier en raison des révolutions arabes, et de la menace terroriste.

Ainsi, à partir de janvier 2014, la Direction centrale du renseignement intérieur installe ses nouveaux bureaux à Dakar.

 

 

 

 

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article