CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Crise post-électorale 2016

La diaspora gabonaise de retour avec ses manifestations anti-Ali Bongo à Paris

La diaspora gabonaise de retour avec ses manifestations anti-Ali Bongo à Paris
La diaspora gabonaise de retour avec ses manifestations anti-Ali Bongo à Paris © 2021 D.R./Info241

La réélection controversée d’Ali Bongo il y a quatre ans, ne passe toujours pas dans la diaspora gabonaise. Revendiquant depuis la présidentielle d’aout 2016 la victoire « volée » de Jean Ping, les célèbres manifestations du Trocadéro ont quelque peu été victimes de la crise de coronavirus. Celles-ci reprendront ce samedi après-midi pour dire non au énième « hold-up électoral » de la famille Bongo aux commandes du pays depuis les indépendances.

Moov Africa

Lire aussi >>> Les Gabonais continuent de manifester à Paris contre la réélection controversée d’Ali Bongo

« La préfecture de Paris a répondu positivement pour le samedi 23 janvier 2021 », ont indiqué mercredi les responsables de la manifestation réunis au sein de la "Diaspora gabonaise résistante" qui se présente comme un "rassemblement des forces de la Résistance pour le respect de la démocratie, de la liberté et des droits de l’Homme au Gabon". Ainsi, ce samedi « de 14H à 17H, les Gabonais seront au Trocadero », se sont-ils félicités.

Une vue de l’une des manifestions de la diaspora à Paris

En arrêt forcé en raison des restrictions imposées par les autorités françaises dues à la crise sanitaire depuis le 24 octobre dernier, les célèbres manifestations de diaspora gabonaise contre le régime d’Ali Bongo reprennent de plus bel ce samedi 23 janvier. En effet, les "résistants" comme ils aiment s’appeler, sont notamment responsables de plusieurs coups d’éclat contre les autorités "putschistes" gabonaises dans la capitale française.

Lire aussi >>> Des résistants gabonais s’introduisent dans leur ambassade à Paris pour « destituer » Ali Bongo

Ils avaient notamment décroché le 1er juin 208 le portrait d’Ali Bongo à l’ambassade gabonaise à Paris. Ce qui avait décidé l’ambassadeur de l’époque, Flavien Enongoué, à bunkeriser l’ambassade gabonaise devenue une véritable forteresse imprenable pour ces manifestants. Avec ce retour des mouvements de contestation, la diaspora gabonaise frondeuse des autorités de Libreville, entendent dénoncer les abus et les injustices dont sont victimes les citoyens et les opposants au régime.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article