CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Crise Post-électoriale

La diaspora gabonaise de Lyon pour un « Gabon libre » structure sa résistance

 La diaspora gabonaise de Lyon pour un « Gabon libre » structure sa résistance
Le collectif des gabonais de Lyon lors d’une marche de contestation à Paris © 2016 D.R./Info241

La crise post-électorale au sortir de l’élection présidentielle du 27 août dernier est loin d’avoir atteint son épilogue. La diaspora gabonaise de Lyon qui a entamé des actions de résistance et de dénonciation de l’élection contestée d’Ali Bongo Ondimba qualifiée « de coup d’état militaro-électoral » organise un café politique ce vendredi 11 novembre à Lyon avec la participation des artistes et leaders d’opinions dont le groupe Movaizhaleine, la top modèle et mannequin activiste Gloria Mika et de l’artiste Wendy Wonda.

Moov Africa

Le vœu ressassé à maintes reprises par Jean Ping, considéré pour le peuple gabonais et sa diaspora comme étant « le président élu » de voir se structurer la résistance contre ce qu’il qualifie de coup d’état militaro-électoral fomenté par Ali Bongo Ondimba n’a pas tardé à avoir de résonance. Bien que Jean Ping continue à exiger des sanctions internationales ciblées, contre les artisans du régime Ali Bongo-PDG dont il dit être coupables et acteurs des massacres du 31 août dernier, le diplomate juge tout de même nécessaire que la nation et la diaspora gabonaise du monde puisse structurer le mouvement de la résistance gabonaise.

En effet, de passage en France, le leader de l’opposition gabonaise qui séjourne depuis 48 heures aux Etats-Unis revendique toujours sa victoire lors de la dernière élection présidentielle du 27 août dernier. Même si il faut noter qu’elle semble être reconnue de manière timorée par toutes les missions d’observations commises par la Communauté internationale. C’est ainsi que le natif d’Omboué a réaffirmé sa détermination à tourner la page de 50 ans d’un régime qu’il a servi et qu’il combat de toutes ses forces aujourd’hui. En affirmant, qu’il ne reconnaîtra jamais selon ses dires la réélection d’Ali Bongo Ondimba. D’où, l’ancien président de la Commission de l’Union Africaine a dit vouloir organiser une résistance nationale et internationale au régime Bongo à travers des actions ciblées et structurées.

C’est dans ce sens, que le collectif des gabonais de Lyon l’emboîte le pas en conviant dans la ville des lumières lyonnaises tous les gabonais, africains, amis du Gabon épris des valeurs d’alternance démocratique, d’état de droit et du respect de la souveraineté nationale à un « Café Politique » qu’il organise ce vendredi 11 novembre 2016 au Restaurant Brasserie « La Patrie », sis au 58 Avenue Maréchal de Saxe, 69003 Lyon à partir de 16 heure (Metro B et D, arrêt « saxe Gambetta »).

L’affiche officielle de l’événement du collectif des gabonais de Lyon

Ce « Café Politique » verra la participation des grandes figures de la résistance et d’artistes leaders d’opinions au sein de la diaspora gabonaise de France en l’occurrence :Gloria Mika Ndzila (mannequin activiste gabonais, fondatrice du mouvement ’’ Anges gardiens de la transparence électorale"), Wonda Wendy et Lord Ekomy Ndong de groupe Movaizhaleine (artistes activiste gabonais).

Interrogé sur l’objectif de cette action, le responsable du comité d’organisation, M. Rodoplhe Boussougou Koumba a expliqué que « cette rencontre sera l’occasion, le temps d’un instant de partage et convivialité, de nourrir une réflexion structurée et mûrie autour du thème suivant : ’’Le rôle de la diaspora dans la consolidation de la résistance’’. Cette rencontre représentée sous la forme d’un « Café politique » servira de cadre de réflexion et de structuration à la diaspora gabonaise de Lyon pour repenser la position et le rôle de la diaspora dans la libération du Gabon ».

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article