Tragédie

La chute d’un conteneur fait une dizaine de victimes à Libreville

La chute d’un conteneur fait une dizaine de victimes à Libreville
La chute d’un conteneur fait une dizaine de victimes à Libreville © 2014 D.R./Info241

Terrible tragédie ce matin devant la mairie de Pleine Niger, dans le 4e arrondissement de Libreville. Plus de dix passagers et le chauffeur d’un taxi-bus ont été ensevelis dans le véhicule suite au choc. Le bilan officiel fait état de 3 morts et de plusieurs autres blessés parmi les décombres.

Moov Africa

Celui-ci s’est détaché d’un camion avant de s’abattre sur le véhicule de transport urbain. Les victimes sont restées coincées plus de deux heures durant dans l’amas de ferraille aplatie par la grosse caisse métallique.

Les sapeurs pompiers n’ayant pas d’équipements ont eu toutes les peines à secourir les accidentés. C’est à l’aide des moyens rudimentaires qu’ils sont intervenus.

Selon des témoignages concordants, certains occupants du taxi-bus réagissaient encore après le choc. Ils auraient rendu l’âme à cause de la difficulté pour les secouristes de les sortir à temps.

Sur 18 personnes qui se trouvaient à bord, quatre passagers s’en serait sortis indemne. Ils ont été immédiatement transportés dans une unité sanitaire de la place pour recevoir des soins intensifs.

Le taxi-bus avait chargé à Petit-Paris et tentait de rallier le carrefour IAI. C’est à la descente située devant la mairie de Plein-Niger qu’il a croisé un camion transportant un conteneur.

La grosse caisse métallique n’était pas fixée, a-t-on appris sur les lieux. Elle serait tombée à la suite des secousses et d’un coup de volant brusque après avoir heurté un caniveau. Malheureuse, sa chute a coïncidé avec le passage d’un taxi-bus bondé.

Source : Jonas Moulenda

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article