CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Droits des gabonais

Les droits et devoirs des Gabonais en France au menu d’une conférence à Paris

Les droits et devoirs des Gabonais en France au menu d’une conférence à Paris
Les droits et devoirs des Gabonais en France au menu d’une conférence à Paris © 2017 D.R./Info241

Dans un communiqué de presse parvenu ce mercredi à la rédaction d’Info241, la Convention de la Diaspora Gabonaise (CDG) informe à toute la communauté gabonaise de France, qu’après avoir été interpelée à maintes reprises par des compatriotes soucieux de connaître leurs droits en terre française, la CDG relance son cycle de conférence de conscientisation citoyenne par l’organisation d’une conférence ce samedi 28 octobre 2017 à Paris, axée sur les droits et devoirs des Gabonais en France .

Moov Africa

Cette conférence est résolument dans l’air du temps car l’arsenal juridique français concernant les questions migratoires va s’alourdir dans la mesure où Emmanuel Macron, président de la République française pour sa première interview télévisée accordée depuis son arrivée à l’Élysée a fait une annonce pour le moins surprenante : "Je souhaite que tout étranger en situation irrégulière qui commet un acte délictueux soit expulsé". Comme dit l’adage « nul n’est censé ignorer la loi », d’où la CDG donne rendez-vous à tous les Gabonais vivants en France, ce samedi 28 octobre 2017, dans le 20ème arrondissement parisien, précisément à l’Auberge de Jeunesse sis au 80 rue Vitruve à partir de 17h00.

Car la nouvelle législation datant du 7 mars 2016 relative au droit des étrangers en France est venue modifier en profondeur les règles en matière de délivrance de titres de séjour et d’éloignement des étrangers. Pour en comprendre les subtilités, la Convention de la Diaspora Gabonaise (CDG) s’est entourée de nombreux juristes gabonais dont un avocat spécialisé pour apporter le maximum d’éclairages à la communauté gabonaise.

L’affiche officielle de la conférence organisée le 28 octobre 2017 à Paris

En effet, ont expliqué les organisateurs à Info241, « qu’il s’agisse du regroupement familial, du changement de statut pour les étudiants par exemple, ou encore du statut de l’étranger malade de nombreux dispositifs sont encore mal connues de publics gabonais. Et les autorités consulaires du Gabon en France ne font aucun effort de communication à ce sujet. De plus, le climat politique explosive qui règne au Gabon depuis la dernière élection présidentielle d’août 2017 conjugué à la paupérisation galopante des populations gabonaises conduit de nombreux compatriotes à quitter le Gabon dans des conditions peu orthodoxes pour s’installer en France de manière irrégulière ».

Au regard de la méconnaissance criarde des compatriotes gabonais résidants en France, ont-ils ajouté« ils méritent d’être informés de la manière dont ils pourraient régulariser leurs situations administratives. Tout comme le phénomène grandissant de demandeurs d’asile en France concernant deux types de populations, ceux qui quittent le Gabon car menacés pour leurs opinions politiques vis-à-vis du régime illégitime au pouvoir, et ceux qui vivent en France et qui ne peuvent plus rentrer au Gabon car sentant illustrés farouchement contre le régime dictatorial d’Ali Bongo qui pourchasse tous les citoyens engagés dans la société civile s’opposants à sa forfaiture et à son coup d’état électoral et constitutionnel ».

Pour Patrick Mivila, secrétaire exécutif de la CDG indique : « il est important que chaque résistant gabonais sécurise son séjour en France, c’est pourquoi il nous semble indispensable d’apporter le maximum d’informations à nos compatriotes résistants mais également à l’ensemble de notre communauté. Nombreux certains d’entre eux vivent dans la peur car ils se retrouvent en situation irrégulière, sans réelle information et parfois dans un isolement effroyable. À ceux-là, je dis simplement que des solutions existent  ».

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article