Seconde journée

La 2e Mission économique et commerciale de la Francophonie au Gabon passe la vitesse supérieure

La 2e Mission économique et commerciale de la Francophonie au Gabon passe la vitesse supérieure
La 2e Mission économique et commerciale de la Francophonie au Gabon passe la vitesse supérieure © 2022 D.R./Info241

La seconde Mission économique et commerciale de la Francophonie qu’accueille le Gabon depuis hier, continue de battre son plein. L’évènement de trois jours qui prendra fin ce vendredi, entend connecter entre elles les entreprises des 88 pays de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Une seconde journée ponctuée par plusieurs ateliers et les échanges B2B entreprises francophones.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Ouverture de la 2e Mission économique et commerciale de la Francophonie au Gabon

Au menu de la journée de ce jeudi 8 juillet, s’est tenu le forum « Faire des affaires au Gabon avec les entreprises de l’espace Francophone ». Le ministre du Commerce des Petites et moyennes entreprises, Yves Fernand Manfoumbi, a vendu la destination Gabon devant l’administrateur de l’OIF Geoffroi Montpetit qui lui n’a pas manqué de rappeler les contours de cette rencontre, les opportunités d’affaires qu’offrent la Mission économique et commerciale de la Francophonie sur plusieurs secteurs.

Une journée enrichissante

Les experts venus des États francophones d’Afrique tels que le Togo, le Bénin, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso n’étaient pas en marge. Ils ont partagé leurs expériences. La conférence principale autour des nouvelles opportunités commerciales en Afrique centrale à l’heure de la ZLECAF animée par François Knimba, commissaire au marché commun de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) suivie d’une pause café et l’ouverture de l’expo made in Gabon ont rythmé cette matinée particulière.

La visite de l’expo made in Gabon

Plusieurs ateliers organisés en simultané ont tenu en haleine les participants. Le premier était axé sur « Comment accélérer les partenaires agros-industriels au Gabon et entre les régions francophones ? » animé par le directeur commercial de la société SUCAF Gabon, Donald Ollo Nguema. Mais aussi, Thierry Prosper Mboutsou directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) et Ivy Cynthia Osei Sampah, présidente exécutive du Forum international du coton, textile et accessoires (FICOTA) du Cameroun.

Des ateliers simultanés

Le second atelier avait comme thème : « Quels partenaires d’affaires au Gabon et en Francophonie dans les biens et services numériques ? » animé par Tanguy Gahouma Bekale, directeur général de l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (Ageos). Mais aussi Yannick Ebibie Nze, directeur général de la Société d’incubation numérique du Gabon (SING), Rukayatou Saka directrice générale d’Amira Global Technologie (Côte d’Ivoire) et Laurain Essono Ngoua, directeur Général de Willko (Vlenh Media Group) de France.

Une vue des participants à ces ateliers

Enfin, le troisième et dernier atelier abordait la question suivante : « Quels types de partenaires pour répondre aux besoins énergétiques durables au Gabon et en Francophonie ? ». Il a été animé Marcellin Massila Akendegue, directeur Général de Gabon Power Company, Gladis Mombo Mombo Djaga, senior business explorer chez Total Energies EP Gabon, Honoré Boussamba, expert en eau et énergie et, Rudy François Ekoga Owono, directeur général chez CANOPY Cameroun.

Les moments forts

Les visites ciblées d’entreprises locales dans le secteur des biens et services numériques, de l’Agro-industries, du commerce, des énergies renouvelables ont mis fin à cette seconde journée de la Mission économique et commerciale de la Francophonie dans la commune d’Akanda. Comme lors de la première journée, plusieurs échanges B2B se sont tenues en parallèle entre les responsables d’entreprises d’expression francophone qui ont permis de tisser des liens entres chefs d’entreprise.

La photo de famille de cette seconde journée

Autre temps fort de cette rencontre d’affaires de pays francophones, Geoffroi Montpetit s’est plié aux questions de la presse sur les missions de l’OIF dans les États francophones, la rencontre du Gabon et surtout l’avantage pour le Gabon d’organiser ce type de rencontre.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article