Présidentielle 2016

Guy Nzouba Ndama fera une importante déclaration demain à Libreville

Guy Nzouba Ndama fera une importante déclaration demain à Libreville
Guy Nzouba Ndama fera une importante déclaration demain à Libreville © 2016 D.R./Info241

Comme le révélait presque prémonitoirement nos confrères de La lettre du continent le 30 mars dernier, Guy Nzouba Ndama le désormais ancien président de l’Assemblée nationale, fera une importante déclaration demain à 11 heures au quartier Okala. Nul doute qu’il s’agira de son nouveau positionnement à la présidentielle d’août prochain.

Moov Africa

Lire aussi >>> Exclusif : Guy Nzouba-Ndama démissionne du perchoir de l’Assemblée nationale gabonaise

Guy Nzouba Ndama tiendra ce mardi à Libreville une importante déclaration, la première depuis sa démission fracassante du perchoir de l’Assemblée nationale. Président de la première chambre du parlement durant les 4 précédentes mandatures, le député de la Lolo-Wagna dont les divergences étaient déjà criardes avec le président Ali Bongo, tentera d’expliquer cette démission et son nouveau positionnement politique.

Sa démission le 31 mars avait conduit à celle collective de 9 députés du parti au pouvoir dont Ali Bongo en est également le président. C’est donc une nouvelle page de l’histoire politique nationale qui pourrait s’écrire demain. Tant, comme le révélait La lettre du continent, il s’agirait de l’annonce de sa candidature à la présidentielle.

Lire aussi >>> 9 députés membres du parti au pouvoir claquent la porte du Parlement gabonais

Si tout ceci se précise demain, Ali Bongo n’aurait plus un challenger de poids mais deux. Jean Ping et Guy Nzouba Ndama pourraient être les principaux obstacles à un second mandat pour l’actuel locataire du palais du Bord de mer dont le bilan n’est guère reluisant.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article