Offre d’emploi

En sous-effectif, la Garde républicaine du Gabon veut recruter des jeunes !

En sous-effectif, la Garde républicaine du Gabon veut recruter des jeunes !
En sous-effectif, la Garde républicaine du Gabon veut recruter des jeunes ! © 2020 D.R./Info241

C’est ce que révèle un communiqué officiel rendu public hier. La Garde républicaine chargée tout spécialement de protéger le palais présidentiel gabonais et son locataire, a perdu plusieurs de ses militaires ces derniers mois. Une situation dommageable qui oblige ce corps d’armée à lancer un nouveau concours de recrutement pour opérer un « remplacement numérique » de ses effectifs.

Vous êtes sans emploi ? Et si vous pouvez en trouver dans le corps d’armée chargé de la protection d’Ali Bongo et de hautes personnalités du pays ? Selon un communiqué officiel relayé par nos confrères de Republique, ce corps d’élite de l’armée gabonaise recrute actuellement « compte tenu des décès, des départs à la retraite et des radiés pour indiscipline ».

Selon le communiqué du commandement en chef de la Garde Républicaine, on apprend que cette unité militaire, la plus nantie du pays, a dû se débarrasser de plusieurs de ses agents pour cause d’indiscipline, de mise à la retraite ou encore de décès. Une situation telle que désormais la Garde républicaine soit en sous-effectif. D’où le concours pour « remplacement numérique » qui sera organisé prochainement.

Pour l’heure, les candidats intéressés qui devront tout de même avoir entre 18 et 25 ans et « désireux de servir avec abnégation sous le drapeau » sont invités à déposer leur dossier « dans les différentes localités où la Garde Républicaine est implantée ». La date du concours final sera naturellement tenue à la discrétion des postulants, secret militaire oblige !


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article