Elections municipales : Bruno Ben Moubamba candidat non gratta à Ndendé ?

Elections municipales : Bruno Ben Moubamba candidat non gratta à Ndendé ?
Elections municipales : Bruno Ben Moubamba candidat non gratta à Ndendé ? © 2013 D.R./Info241

News sur WhatsApp

Convoqué à la Cour Constitutionnelle ce 6 novembre 2013, le secrétaire politique à la communication de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), Bruno Ben Moubamba candidat à la Mairie de Ndendé, risque de voir sa candidature invalidée.

En effet, reçu par Maître Tsinga au Bureau du greffe, il a été notifié à Bruno Ben Moubamba du possible rejet de sa candidature à la suite d’une plainte déposée par le Parti Démocratique Gabonais (PDG) au motif d’avoir été un membre de l’ex Union Nationale passée sous la clandestinité après sa dissolution.

Selon celui qui se voit un destin national au sein de l’UPG, « la plainte du PDG s’appuierai sur une Loi de 2012 (sans caractère rétroactif) pour obtenir l’annulation de la LISTE UPG de la ville de Ndendé, par la mise en cause permanente de Bruno Ben MOUBAMBA. »

La décision d’invalider sa candidature aux prochaines élections locales lui sera notifiée ce 07 novembre 2013 de la Cour Constitutionnelle, n’a pas tardé à susciter le courroux de Bruno Ben Moubamba qui a à réagit sur sa page Facebook, « Y a t-il un membre du Parti Démocratique Gabonais (au pouvoir depuis un demi-siècle) qui pense sérieusement qu’il y aura des élections à Ndendé ou sur les terres upégistes après une invalidation de la liste de l’UPG dans la ville (de Ndendé) où repose le corps physique du Président Pierre MAMBOUNDOU ? Si le PDG veut précipiter sa fin ils n’ont qu’à s’y prendre de cette manière !? BBM. »

Ainsi, pour le secrétaire de l’UPG il ne s’agit que d’un montage orchestré par le PDG pour l’empêcher d’être candidat aux éléctions locales 2013 à Ndéndé à la faveur de son adversaire politique du parti au pouvoir, Yves Fernand Manfoumbi, actuel Directeur Général du Budget.

La décision de l’invalidation de la candidature de Bruno Ben Moubamba au motif son anciennne appartenance à l’ex Union Nationale suscite de nombreuses inquiétudes.

En effet, pourqoui la Cour Constitutionnelle n’agirait-elle pas de même en rejettant les candidatures de tous les membres de l’ex-Union Nationale candidats aux élections locales avenir, à l’exemple de celle de Jean Eyeghé Ndong, de Chantal Myboto ?

Dans ce cas, assisterons nous dans les jours qui suivent à plusieurs plaintes du PDG pour invalider les candidatures de tous les membres de l’ex UN dans l’ensemble du pays ?


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article