CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Justice

Deux militantes de l’opposition gabonaise libérées après 17 jours de retention

Deux militantes de l’opposition gabonaise libérées après 17 jours de retention
Annie Léa Meye et Georgette Toussaint libres depuis hier soir © 2015 D.R./Info241

La justice gabonaise a procédé hier à la libération provisoire de deux militantes de l’opposition au terme d’une « garde à vue » qui aura duré 17 jours. Les deux opposantes Annie Léa Meye et Georgette Toussaint sont soupçonnées d’être les instigatrices de l’incendie de l’ambassade du Bénin à Libreville survenu le 12 avril dernier après l’annonce de la mort d’André Mba Obame.

Moov Africa

Les deux femmes ont été libérées après avoir été entendues par le procureur de la République sur les faits qui leur sont reprochés. Elles nient toute implication dans l’incendie criminel, relevant qu’il ne s’est agi que d’une simple conspiration pour les frapper d’ostracisme dans l’organisation des obsèques de leur mentor André Mba Obame.

Après leur libération, les deux femmes ont regagné leurs familles respectives, légèrement amaigries. Jointe au téléphone lundi soir, Annie Léa Meye, présentée comme une battante, n’a pas caché sa détermination à poursuivre la lutte. « Le combat continue. On doit même l’intensifier. J’ai compris la nécessité de faire partir ce régime », a dit en substance l’opposante, auréolée par le soutien apporté à elle et sa congénère à travers le monde.

Les militantes avaient obtenu un grand élan de soutien sur les réseaux sociaux appelant à leur libération s’offrant même une manifestation parisienne pour obtenir des autorités gabonaises leur libération. Libérées au terme d’une garde à vue historique au Gabon, on notera que cette libération est intervient le jour de l’inhumation de l’opposant André Mba Obame à Medouneu. Hasard de calendrier judiciaire ?

Avec Jonas Moulenda

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article