CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 26 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 163 +0

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

64 -4 40 925 25 370 +26
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Décennie de la femme

Deux entrepreneures représentent le Gabon au programme international américain de leadership

Deux entrepreneures représentent le Gabon au programme international américain de leadership
Deux entrepreneures représentent le Gabon au programme international américain de leadership © 2016 D.R./Info241

Chaque année, des milliers de participants, issus de divers pays, vont aux États-Unis pour participer à l’International Visitor Leadership Program (IVLP). Cette année le Gabon a été représenté du 28 mars au 15 avril par deux jeunes femmes entrepreneures, Rita Verdavainne Aboghe, fondatrice et rédactrice en chef, d’On dit quoi Magazine et Gina Nzengue, animatrice vedette d’Urban Fm.

Moov Africa

Info241 s’est entretenu ce vendredi à Libreville avec ces deux femmes de médias sur les contours de cet événement au moment où le Gabon commémore la décennie de la femme.

Pour le compte du Gabon, Rita Verdavainne Aboghe et Gina Nzengue, PDG de Think Pub, animatrice vedette d’urban Fm et présidente de l’association FEMACT ont été sélectionnées par l’ambassade des Etats-Unis au Gabon, sur les critères de leur dynamisme et à travers leurs actions de leadership.

Dans un entretien exclusif accordé à Info241, Rita Verdavainne Aboghe s’est exprimée sur cette rencontre internationale. En effet, explique-t-elle, « parmi nos pairs, nous avions : 21 autres femmes venues d’ailleurs et ayant en commun une action en vue de faire évoluer la condition de la femme. Le thème principal de ce séjour était le rôle des femmes leaders dans le développement de la société civile. »

À travers ce projet, ajoute la fondatrice du Magazine de la femme gabonaise (On dit quoi Magazine), « le Département d’État Américain avait les objectifs suivants :explorer le rôle des femmes comme leaders du changement social et politique aux USA et la façon dont les leaders d’opinion intègrent de plus en plus les préoccupations des femmes dans les discours politiques. De plus, observer comment les femmes d’Amérique s’organisent pour un objectif commun et examiner les modèles de formation en leadership, en mentorat et en réseautage. Examiner comment elles s’organisent et influencent le changement, en particulier en terme d’égalités d’accès à l’éducation et aux affaires. »

Rita Verdavainne Aboghe représente du Gabon au IVLP en action

Sans oublier indique Mme Verdavainne Aboghe, « l’importance d’examiner le rôle des organisations non-gouvernementales et communautaires dans le soutien des femmes leaders et l’autonomisation de femmes professionnellement et personnellement. Enfin, examiner les politiques et programmes visant à prévenir la violence conjugale et la violence contre les femmes. A travers quatre États, du 28 mars au 15 avril, nous avons donc découvert la Politique étrangère des Etats unis, le support du Département d’Etat sur les questions des femmes. Nous avons rencontré plusieurs professionnelles qui ont échangés avec nous sur la façon dont elles ont utilisé leur leadership pour faire bouger les choses, améliorer les vies de leurs pairs féminins que ce soient sur le plan politique, social, judiciaire et même artistiques mais aussi économiques. »

« Je suis rentré au Gabon confortée à l’idée que le travail que nous abattons chaque jour à Urban FM n’est pas vain et qu’il y a des gens qui le reconnaissent et qui y croient véritablement. J’ai en moi une énergie positive incroyable et le sentiment de devoir continuer à faire ma part. C’est un beau cadeau offert par l’ambassade des Etats-Unis au Gabon et le bon sens voudrait que ce que vous recevez gratuitement, vous le donniez gratuitement aussi. C’est la raison pour laquelle je compte partager tout ce que j’ai appris avec le plus grand nombre », a déclaré Gina Nzengue.

Ainsi, ont fait remarquer les deux jeunes femmes leaders gabonaises, « nous avons par exemple, visité une prison, où les détenues recevaient une formation, deux centres d’accueils qui aidaient les anciennes détenues à leur réinsertion à la sortie de prison, Visité une école accueillant des jeunes filles, rencontré un groupement de femmes d’élite mais aussi l’ancienne Sénatrice Nina Turner, ou encore la Présidente du Parti démocratique de New Mexico... Nous avons eu droit à un cours donné par une professionnelle sur les capacités de renforcement de nos capacités de dirigeants, ainsi qu’une certification sur le sujet. »

Gina Nzengue d’Urban FM l’autre représentante du Gabon au IVLP

Interrogée sur les retombées d’une telle rencontre en terre américaine pour le Gabon les deux jeunes femmes dynamiques ont conclu leurs propos en ces termes, « En définitive, ce fut une belle expérience qui nous a permis de voir ce qui se fait ailleurs pour donner de la voix aux femmes, mais aussi d’apprendre de ces femmes et éventuellement agir en conséquence à notre niveau. L’une et l’autre, on a décidé de continuer notre travail et d’améliorer ce qui pourrait l’être car finalement, ceux qui ont agi ailleurs n’ont pas attendu l’aide de l’Etat pour s’engager...Nous retiendrons de cette expérience, l’altruisme de ces femmes, leur empathie, leur engagement,leur détermination et aussi leur positivité. »

Lancé en 1940, le IVLP contribue à renforcer l’engagement américain avec les pays à travers le monde et à cultiver des relations durables en connectant des dirigeants étrangers actuels et émergents avec leurs homologues américains grâce à des visites à court terme aux États-Unis. La majorité des échanges de IVLP comprend des visites dans quatre communautés des États-Unis pendant trois semaines, bien que les projets varient en fonction des thèmes, des demandes de l’ambassade et d’autres facteurs.

Les participants se réunissent avec leurs homologues professionnels, visitent les organisations publiques et privées américaines liées au thème du projet et participent à des activités culturelles et sociales. Grâce à ces rencontres, les visiteurs saisissent mieux les facteurs culturels et politiques qui influencent la société américaine et ils font l’expérience directe du pays, de sa population et de sa culture. Plus de 320 chefs d’États, chefs de gouvernement actuels ou anciens, d’autres imminents dirigeants, des secteurs publics et privés du monde entier, ont participé au Programme de Leadership pour Visiteur International.

Rappelons à toutes fins utiles, qu’être IVLP, on ne postule pas. Les participants sont nommés et choisis chaque année par le personnel des ambassades américaines à travers le monde. Ils viennent d’horizons divers : politique, médias, enseignement, organisations non-gouvernementales, arts, santé publique, sécurité nationale, business.

Le programme est géré et financé par le bureau des visiteurs étrangers. Il est, bien entendu, administré par le FHI360 qui travaille en collaboration avec les dirigeants politiques, les organisations de la communauté universitaire, les organisations non-gouvernementales et communautaires, les entreprises, afin de fournir aux visiteurs des éléments qui pourraient les aider à mieux comprendre certains thèmes tels qu’ils ont été abordés aux USA.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article