CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Discrimination

Des PME gabonaises discriminées dans le récent paiement de la dette intérieure

Des PME gabonaises discriminées dans le récent paiement de la dette intérieure
Des PME gabonaises discriminées dans le récent paiement de la dette intérieure © 2015 D.R./Info241

La coalition des organisations patronales, regroupant quelques 500 Petites et moyennes entreprises (PME) gabonaises a vivement dénoncé ce vendredi à Libreville, la discrimination entretenue par l’Etat sur le paiement de sa dette intérieure.

Moov Africa

Selon le secrétaire général de cette coalition patronale, Jean Jacques Bourdette, il y a une politique de deux poids deux mesures entretenue par le gouvernement dans le cadre du règlement de la dette intérieure intervenue en juillet dernier. « Le gouvernement a prétendu avoir payé notre dette mais dans la réalité non  », a-t-il déclaré.

L’Agence nationale des grands travaux (ANGT) via le trésor public avait procédé au paiement partiel de ses créances aux entreprises ayant soumissionnées et réalisées les projets de l’Etat. C’était aux mois de juin et juillet 2015. Sur 50 milliards de FCFA consacrés à cette opération, la dette des PME locales s’élevait à 8 milliards de FCFA. Au lendemain de l’opération, seuls 2 milliards de FCFA ont été payés aux entreprises gabonaises.

Pour Jean Jacques Bourdette, « dans ce règlement de la dette, les PME dont les gérants sont les nationaux ont encore été écartées et flouées ». D’après lui, les entreprises de grandes tailles, pour l’essentiel étrangères, se sont taillées la part du lion. « Donc rien ne justifiait qu’on ne nous paie pas la totalité de 8 milliards de FCFA », a-t-il estimé, regrettant le caractère inique du déroulement de l’opération exécutée par l’organe compètent de l’Etat, l’ANGT.

La dette de l’Etat envers les PME s’élève désormais à 90 milliards de FCFA. Elle concerne 561 entreprises qui emploient environ 8000 personnes.

Avec AGP

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article