CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Crise post-électorale

Des milliers de Gabonais à Paris pour célébrer la fin de mandat d’Ali Bongo

Des milliers de Gabonais à Paris pour célébrer la fin de mandat d’Ali Bongo
Les Gabonais lors de leur marche hier à Paris © 2016 D.R./Info241

Pour la 7e semaine consécutive, des milliers de gabonais de la diaspora se sont à nouveau donnés rendez-vous à Paris pour dénoncer le hold-up électoral d’Ali Bongo à la présidentielle gabonaise du 27 août dernier. La manifestation avait un cachet particulier par sa mobilisation, qui ne faiblit au fil des semaines, mais aussi et surtout parce que ce samedi marquait la fin de mandat d’Ali Bongo.

Moov Africa

La résistance contre Ali Bongo s’intensifie de plus en plus auprèsde la diaspora gabonaise. Samedi 15 octobre, ils étaient plusieurs milliers à marcher à Paris pour dénoncer la victoire d’Ali Bongo à la dernière présidentielle et ainsi soutenir le président « élu » Jean Ping.

Quelques banderoles de manifestants

La marche avait pour point de départ la place du Trocadero avant que les manifestants se dirigent une nouvelle fois devant leur ambassade située dans le 16e arrondissement de Paris. Entourés de quelques convives venus spécialement de Libreville, la manifestation devant l’ambassade du Gabon à Paris aura été ponctuée par une déclaration par visio-conférence de Jean Ping mais aussi de la prestation d’artistes tels que Movaizhaleine ou encore Koba qui a gratifié l’assistance de son titre à succès « Odjuku », devenue l’hymne de la résistance contre Ali Bongo.

La diaspora gabonaise qui joue le grand arbitre dans cette crise post-électorale gabonais continue en France comme aux Etats-unis d’Amérique, à constituer un important foyer de contestation contre la réélection contestée d’Ali Bongo, validée par la Cour constitutionnelle présidée par sa belle-mère Marie Madeleine Mborantsuo.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article