Nécrologie

Décès à 79 ans de l’ancien Premier ministre gabonais Casimir Oyé Mba

Décès à 79 ans de l’ancien Premier ministre gabonais Casimir Oyé Mba
Décès à 79 ans de l’ancien Premier ministre gabonais Casimir Oyé Mba © 2021 D.R./Info241

La nouvelle tant redoutée depuis plusieurs jours est tombée ce jeudi matin. L’ancien Premier ministre d’Omar Bongo durant 4 ans, Casimir Marie-Ange Oyé Mba, est décédé ce jeudi à Paris des suites d’une maladie. Le disparu qui avait rejoint l’opposition après la mort d’Omar Bongo en 2009, était l’un des vice-présidents de l’Union nationale (UN, opposition radicale) de Zacharie Myboto. Malade depuis plusieurs semaines, il avait été évacué la semaine dernière en France où était toujours entre la vie et la mort.

Moov Africa

Le monde politique gabonais est en deuil. L’ancien Premier ministre Casimir Oyé Mba (3 mai 1990 - 2 novembre 1994) est décédé ce matin à l’hôpital Paris Saint-Joseph de Paris où il avait été évacué la semaine dernière. Casimir Oyé Mba aurait été atteint par une forme grave de la Covid-19, évoquent certaines des sources. Quant d’autres soutiennent la thèse d’une baisse de tension survenue lors de la campagne de Paulette Missambo, sa compagne, candidate à la présidence de l’Union nationale.

L’hommage de Jean Ping

Economiste de formation, Casimir Oyé Mba a été député de la ville de Ntoum (Estuaire) et gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) avant de se lancer en politique. Avec l’avènement du multipartisme en 1990, il devient le Premier ministre d’Omar Bongo avant d’être remplacé par Paulin Obame Nguema. Il occupera par la suite plusieurs postes au sein du gouvernement notamment celui des Affaires étrangères, de la Planification et du Pétrole.

A la mort d’Omar Bongo Ondimba en juin 2009, il quittera le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) pour l’opposition. D’abord en tant que candidat à la présidentielle anticipée de 2009. Il retira le jour du vote sa candidature à ce scrutin concédant à des « pressions » venues de l’extérieur du pays. Casimir Oyé Mba participera à la formation l’année suivante de l’Union nationale aux cotés d’autres ex-barons du PDG.

L’hommage d’Ali Bongo

Lors de la présidentielle de 2016, il sera à nouveau candidat pour le compte de l’Union nationale avant de retirer sa candidature au profit du candidat unique de l’opposition Jean Ping. Depuis l’annonce de son décès, c’est plusieurs personnalités des deux bords politiques qui ont tenu à lui rendre un vibrant hommage. Parmi eux Ali Bongo et Jean Ping qui ont fait part de leur compassion à la famille de l’illustre disparu.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article