Mesures restrictives

Coronavirus : le couvre-feu ramené à 20h et pluie de sanctions financières au Gabon

Coronavirus : le couvre-feu ramené à 20h et pluie de sanctions financières au Gabon
Le ministre gabonais de l’Intérieur au cours de cette conférence gouvernementale de ce samedi © 2021 D.R./Info241

Face à la recrudescence du nombre de cas de la pandémie de coronavirus, le Gabon a annoncé ce samedi matin de nouvelles mesures restrictives de riposte. Ainsi, le couvre-feu actuellement en vigueur à 22h00, a été ramené à 20h00 à compter de ce lundi 25 janvier. En outre, plusieurs sanctions financières ont été annoncées contre les contrevenants au respect des mesures sanitaires édictées par le gouvernement.

News sur WhatsApp

Lire aussi >>> Coronavirus : le Gabon va durcir ses mesures de confinement contre la Covid-19 ce samedi !

Comme Info241 vous l’annonçait hier, le gouvernement a décidé de durcir les mesures restrictives en vigueur depuis le 12 mars 2020. Après avoir dressé un bilan épidémiologique alarmant, le gouvernement a dressé une batterie de mesures pour faire face à la tendance haussière de l’épidémie dans le pays. Ainsi, le couvre-feu sera désormais en vigueur de 20h00 à 05h00.

Selon la communication du ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, la phase coercitive des mesures barrières est désormais enclenchée avec des checkpoints d’agents de forces de défense de nuit comme de jour à compter de ce lundi. Coté sanctions financières et pécunières :
- non port du masque ou port apparent : 25 000 à 200 000 FCFA
- non respect de la limitation des rassemblements à 30 personnes : 100 0000 à 5 millions FCFA sauf dérogation
- pour les salles de fêtes, restaurants, hôtels, le non respects de mesures telles que la distanciation physique sera sanctionné d’une amende de 5 millions à 10 millions. Pour les petits commerces cette amande oscillera entre 100 000 et 5 millions FCFA.

Lambert Noël Matha a insisté sur la limitation à 30 personnes du nombre dans les mariages et veillées mortuaires. Les inhumations se feront désormais sous 5 jours comme lors du premier confinement total. Concernant les variants, le gouvernement a indiqué qu’il pourra recourir à la fermeture des frontières si ceux-ci menacent le pays.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article