Vie des partis politiques

Congrès extraordinaire de RÉAGIR : se réapproprier le Gabon pour sa reconstruction !

Congrès extraordinaire de RÉAGIR : se réapproprier le Gabon pour sa reconstruction !
Congrès extraordinaire de RÉAGIR : se réapproprier le Gabon pour sa reconstruction ! © 2022 D.R./Info241

Ouverts samedi 19 mars dernier, les travaux du congrès extraordinaire du mouvement Réappropriation du Gabon, de son indépendance pour sa reconstruction (REAGIR) ont pris fin hier dimanche 20 mars. En plus du renouvellement du bureau directoire de ce parti rangé dans l’opposition radicale, le discours de son nouveau président, François Ndong Obiang aura été mémorable à plus d’un titre.

Info241 sur Whatsapp

Débuté samedi, les travaux marquant la toute première sortie officielle du parti politique dénommée « RÉAGIR » ont tiré leur rideau hier, dimanche 20 mars. Piloté visiblement par un comité organisateur rompu à la tâche, tout a semblé émaner d’une organisation des plus méticuleuses. Sous une tente “VIP” entièrement climatisée, ce jeune parti a surpris plus d’un observateur quant à sa capacité organisationnelle. Mêlant acteurs politiques de renom et activistes de la société civile, RÉAGIR a su mettre les petits plats dans les grands. La cérémonie d’ouverture a été marquée par l’annonce faite par l’abbé Bruno Ondo Mintsa, par ailleurs secrétaire général sortant du mouvement devenu parti politique.

Une vue de l’assistance

Hier dimanche, l’heure était à l’installation du nouveau bureau. Passée cette étape, il fallait que les nouveaux promus interviennent à tour de rôle. Jean Valentin Leyama et le jeune vice-président rapporteur général du congrès, Francky Franck Meboon Mebba Ondo auront chacun à leur tour édifié une assistance estimée à environ 500 personnes. Dimanche, après son installation par Alfred Memini Me-Nzué, président du bureau du congrès en sa qualité de président du parti RÉAGIR, François Ndong Obiang s’est fendu d’un discours de clôture jugé très profond riche en histoire politique du Gabon, autant qu’il a servi à ce dernier de révéler ses qualités oratoires.

Né dans les années 1962 dans la province de l’Estuaire, François Ndong Obiang est juriste à la retraite. Fils de feu Maurice Ngome Obiang, il acquiert très tôt des qualités de tribun. Enrichi d’une solide expérience de la politique gabonaise, François Ndong Obiang a défini la ligne directrice de son parti. «  REAGIR veut se réapproprier son pays et participer à sa reconstruction ». a t-il dit, avant d’ajouter que : « REAGIR, c’est l’espérance, la foi, et la charité que tout gabonais est en droit de donner à son pays afin qu’il se construise dignement et proprement ».

Se revendiquant d’une intégrité morale et politique sans reproche, le juriste à la retraite a esquissé 5 axes majeurs sur lesquels son parti va s’investir dans les prochains mois et années si jamais il accède au pouvoir, lui qui se veut un parti engagé et résolu à accéder au pouvoir suprême. Au nombre desquels, l’investissement sur l’homme, sur l’État, l’environnement politique, les croyances à exorciser et sur la communauté internationale.

En toute fin de son discours circonstanciel, il a rendu un vibrant hommage à tous les illustres fils de la nation gabonaise, chacun dans le domaine de prédilection qui aura été le sien. Vivants comme morts.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article