CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Formation

Boxe : une nouvelle cuvée de juges-arbitres bientôt sur les rings du Gabon

Boxe : une nouvelle cuvée de juges-arbitres bientôt sur les rings du Gabon
Les apprenants suivant la leçon introductive de Me Aimé Bouassa © 2014 D.R./Info241

La Fédération gabonaise de boxe (Fégaboxe), organise depuis hier samedi à la salle nationale, un séminaire de juges-arbitres de boxe. Prévu pour se tenir sur une semaine, le présent séminaire sera clos d’un test d’admission qui se tiendra durant le gala d’ouverture de saison sportive au rond point d’Awendjé.

Moov Africa

Une vingtaine d’apprenants dont deux filles, postulent au rôle de juges-arbitres depuis hier. Leur apprentissage sera sanctionné par la remise de parchemins aux lauréats. Me Aimé Bouassa, juge-arbitre international 2 étoiles AIBA (Association internationale de boxe amateur), qui est l’instructeur de cette session de formation sera accompagné dans sa tâche par Me Francis Matsima, juge-arbitre national.

Le président de la Fégaboxe,Clément Sossa Simawango durant propos préliminaire

Après avoir exprimé sa gratitude aux séminaristes pour avoir accepté de prendre part à cette formation, le patron de la Fégaboxe, Clément Sossa Simawango, qui a présidé la cérémonie, a expliqué que ce séminaire va permettre à la commission nationale des juges-arbitres de la fédération que Me Aimé Bouassa dirige, de renforcer son effectif puisque la demande en formation devient de plus en plus pressante.

La commission technique se trouve dans l’obligation de former de nouveaux juges-arbitres qui vont officier sur toute l’étendue du territoire national. L’orateur a demandé aux séminaristes d’êtres disponibles, assidus et sobres. Il leur a aussi demandé de suivre attentivement les conseils de l’expert, car le Gabon a la chance d’avoir en son sein, le seul expert de la zone 4. Il a relevé que Me Aimé Bouassa est le patron des juges-arbitres du Cameroun, du Tchad, de la RCA, du Congo-Brazzaville, etc.

Poursuivant l’éloge de l’instructeur, le président fédéral a affirmé que Me Bouassa est 2 étoiles de l’AIBA depuis trois ans. C’est pour cette raison que la Fégaboxe, a-t-il renchéri, n’a plus eu besoin de payer un Européen pour venir former des Gabonais sur place. L’orateur a par ailleurs demandé aux séminaristes de se battre de toutes leurs forces pour décrocher le diplôme de fin de formation.

Il a averti que samedi prochain, ils vont avoir du grain à moudre. Car ils vont monter sur le ring et officier des combats en test grandeur nature, durant le gala de boxe que la fédération organise samedi prochain. Ce sera pour eux, une occasion propice de mettre en exergue toutes les connaissances acquises durant la formation théorique proprement dite.

Me Aimé Bouassa a pour sa part souligné que ce séminaire va s’articuler autour de 15 grands modules, à l’intérieur desquels plusieurs sous-modules seront développés. Il parlera entre autres du bulletin de pointage, du règlement, des fautes, des sanctions, de l’équipement du boxeur, des poids, des catégories, de la gestuelle, etc.

Cette formation, a-t-il précisé, est ouverte autant à ceux qui n’ont jamais pratiqué la boxe qu’aux anciens pugilistes. Il a relevé qu’ils auront la chance d’être enseignés sur le nouveau règlement de l’AIBA, que les anciens juges-arbitres n’ont pas.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article